logo Le moteur de recherche de la télé

Carnets de vol


diffusion le mardi 14 mai 2019 à 8h40 sur France 3

– En stationnaire, c'est un hélicoptère qui se pilote exactement comme un hélicoptère. Dès qu'on veut accélérer, on a la possibilité, grâce aux hélices, d'accélérer horizontalement et là, on devient un avion avec la capacité à monter très rapidement sur des fortes pentes.
– Révolution dans l'apparence mais aussi dans la performance. D'ordinaire, un hélicoptère ne dépasse pas les 300km/h. Le X-cube a établi un record du monde à 487km/h tout en restant stable et étonnamment maniable. L'engin, selon Eurocopter, l'ancêtre d'Airbus Helicopters, est donc apte à toutes les missions que les hélicoptères classiques réalisent aujourd'hui. *-Il ne s'agit pas d'aller vite pour le plaisir de battre un record. Il s'agit d'aller vite pour battre le record de la maîtrise des coûts, de l'augmentation manifeste de la manoeuvrabilité et d'offrir de nouvelles missions à nos clients.
– Reste que l'engin ne sera jamais commercialisé. L'unique prototype ayant volé est aujourd'hui au musée de l'Air et de l'Espace. Mais Airbus Helicopters n'a pas jeté l'éponge de l'hélico à grande vitesse. Après le X-cube, le nouveau démonstrateur d'hélicoptère à grande vitesse d'Airbus s'appelle le Racer. Le voici et son concepteur est avec nous. Thomasz Krysinski, bonjour.
– Bonjour.
– Il a quand même des allures de X-cube, C'est normal?
– Nous avons été très impressionnés par les résultats obtenus sur le X-cube. Et voilà. C'est la suite logique.
– Quels changements par rapport au X-cube?
– 1re chose: box wing. extrêmement nouveau.
– C'est le bloc...
– Le bloc qui relie les rotors latéraux au fuselage principal. En quoi cet élément-là est-il si important? La 1re chose, c'est l'amélioration des performances. Sur l'hélicoptère, pour générer la poussée verticale, il faut prendre l'air en haut du rotor et pousser vers le bas. La grande aile baisse les performances en stationnaire. Ici, cette surface est divisée par 2, ce qui fait qu'on a beaucoup moins de perturbations en vol stationnaire et on a besoin de moins de puissance pour maintenir l'hélicoptère Ensuite, l'hélice est placée en arrière, ce qui fait qu'on améliore la sécurité d'accès à la cabine.