logo Le moteur de recherche de la télé

JT, journal télé, informations

Journal 20h00


diffusion le mardi 14 mai 2019 à 20h00 sur France 2

capture
–  A.-S.Lapix: Voilà ce qu'on pouvait dire sur les 2 hommes disparus et sur l'hommage que la nation leur a rendu. Les salariés d'Ascoval de nouveau submergés par le doute. Ils ont appris aujourd'hui que le repreneur de leur aciérie, le groupe sidérurgique British Steel, était en difficulté. Il chercherait des financements. La presse britannique le soupçonne même d'être au bord de la faillite, mais sa direction assure qu'elle respectera tous ses engagements.
– La nouvelle fait la une des journaux britanniques. Le numéro 2 de l'acier outre-Manche, British Steel, repreneur de l'aciérie française Ascoval, serait au bord de la faillite. Il négocierait une aide financière du gouvernement de 86 millions d'euros. Un coup de tonnerre qui résonne jusqu'en France. Dans le Nord, les syndicats d'Ascoval sont sous le choc.
– C'est quelque chose qu'on n'avait pas du tout envisagé. C'est pire qu'un cauchemar. Un cauchemar, on se réveille, on se secoue et c'est reparti. Là, on est en train de se faire sacrifier.
capture
– Ily a 12 jours, l'offre de reprise de British Steel était validée. Le groupe britannique mettait 47,5 millions d'euros sur la table, tout comme les pouvoirs publics français, pour reprendre Ascoval. Emus et soulagés, les 270 salariés se croyaient sauvés. B.Le Maire se félicitait de l'heureux dénouement.
– C'est une jolie fin. Ça arrive suffisamment rarement pour que ce soit souligné.
– Les députés de l'opposition estiment que le gouvernement a mal évalué la solidité du repreneur britannique.
– Comment a-t-il pu être jugé crédible si on apprend que le groupe serait au bord C'est une situation de crise. Il faudrait nationaliser temporairement le site.
– Dans un communiqué, British Steel affirme respecter tous ses engagements vis-à-vis d'Ascoval et promet d'apporter les fonds nécessaires en temps et en heure.
– A.-S.Lapix: On retrouve J.-B.Marteau en direct de Bercy. Le gouvernement français s'est engagé pour la reprise d'Ascoval. Comment réagit-il à cette nouvelle inquiétante?
capture