logo Le moteur de recherche de la télé

JT, journal télé, informations

Journal 20h00


diffusion le mardi 14 mai 2019 à 20h00 sur France 2

capture
–  Enormément d'émotion. Je n'ai aucune attache familiale. C'est une attache nationale.
– On leur doit tout. Il faut rappeler le sens de l'honneur, du dévouement, de la patrie.
– C'est un devoir pour les remercier. Au-delà de ça, ils représentent l'honneur et la gloire de l'armée française.
– Ces personnes-là avaient à peu près le même âge que nous. Ça aurait pu être des amis. Il y a des gens, à l'étranger, qui défendent nos valeurs. "La Marseillaise".
capture
– Dans la foule, face à l'écran géant installé sur l'esplanade, des militaires, mais aussi des familles de soldats suivent la cérémonie. C'est le cas de cette femme, dont le mari et le père sont engagés dans l'armée. Pour elle, sa présence est indispensable.
– C'est le signe de l'appartenance à la grande famille des militaires. Cette famille nous soutient dans les moments qui ne sont pas évidents. Il y a des familles qui sont touchées, particulièrement dans ce moment difficile.
– C'est normal. On se doit d'être là, aujourd'hui. Ce sont de vrais héros.
– Les 2 soldats ont quitté les Invalides comme ils y sont entrés, en héros aux yeux des Français. et émouvant dans les villes où C.de Pierrepont et A.Bertoncello ont grandi et dans celle où était installée leur base, à Saint-Mandrier-sur-Mer, dans le Var.
– La "Sonnerie aux Morts" sur la place de Saint-Mandrier. C'est sur cette presqu'île du Var que C.de Pierrepont et A.Bertoncello étaient basés avec le prestigieux commando Hubert. Une ville comme une famille. Elle vit au rythme de ses soldats.
– Ça aurait pu être mes fils.
– Je trouve que ça bouleverse toute la ville.
– Un de mes fils, qui est commando, connaissait bien A.Bertoncello. On fait ce métier parfois par vocation. de nombreux bérets verts, les anciens du commando, particulièrement touchés.
capture