logo Le moteur de recherche de la télé

N'oubliez pas les paroles


diffusion le mardi 14 mai 2019 à 18h45 sur France 2

capture
– Aujourd'hui, on n'a plus le droit ni d'avoir froid.
– Je vais prendre Michel Berger.
– Parfait. Je crois que son papa...
– Etait médecin. Il faisait des greffes, je crois.
– Il en faut, du coeur, pour chanter et retrouver les 6 mots manquants. Docteur Paul est dans la place ! Pour danser, les nuits se passent inhabitées.
– J'ECOUTE LES BATTEMENTS DE MON COEUR ME REPETER QU'AUCUNE MUSIQUE AU MONDE NE SAURA REMPLACER QU ELQU ES MOTS D'AMOU R.
– Merci. "Et dans ces boîtes pour danser,
– "Les nuits passent inhabitées."
– Alors on va tout changer. Il me semble que c'est ça. Comme dirait Renaud, "c'est ce que j'ai toujours chanté". J'ai peur que ça fasse redondant.
– Si vous arrivez au même niveau que lui, ça ira.
– C'est tout le mal que je me souhaite. Allez, je bloque ces paroles.
capture
– Très bien, docteur ! Un docteur qui souhaite du mal, on aura tout vu ! 40 points pour Paul. Adriano, avez-vous bossé, revu des chansons pour l'émission ?
– Je ne me suis pas beaucoup pris la tête. J'avais pas envie d'être hyper studieux. J'ai revu à peine une centaine des grands classiques. Et après, je suis resté très... Comment dire... Je n'ai pas les mots...
– Que voulez-vous dire ?
– Je faisais attention en écoutant.
– "Aware" ! Vous étiez Jean-Claude Van Damme.
– C'est ça g
– Et vous, docteur ?
– Oui !
– Dit-il, dans un soupir!
– Ça a été fastidieux, mais sur une playlist de 1 300 chansons, j'ai eu le temps d'en réviser 738. Applaudissements. Réviser, ça veut pas dire...
– Ça veut dire que vous n'avez pas de vie !
– Vous avez étudié 25 ans pour être médecin.
– En fait, mon papa...
– C'est long, les études.
– Interminable. C'est toujours actuel.
– C'est pour ça que les médecins écrivent mal les ordonnances. Michel Cymes est médecin depuis une semaine.
– On continue à se former et l'expérience nous apprend beaucoup.
– Votre papa vous a dit quoi ?
– "Si les cours de médecine "avaient été en musique, j'aurais été major des promotions."
– Tellement vous bossez la musique.
– J'en écoute en permanence. Enfin j'ai la chance de pouvoir ne faire que ça.
– OK. Le travail est payant.
capture