logo Le moteur de recherche de la télé

Affaire conclue, tout le monde a quelque chose à vendre


diffusion le mardi 14 mai 2019 à 16h20 sur France 2

capture
– Sophie Davant : Une jolie patine. Harold, elle existe en plusieurs tailles?
– Helen Hessel : Oui. Là, c'est la grande taille.
– Sophie Davant : Vous l'avez déjà vue passer en salle des ventes?
– Helen Hessel : C'est un sujet classique.
– Sophie Davant : Un peu désuet, aujourd'hui?
– Helen Hessel : Ça fait partie des choses un peu passées de mode. Pourtant, c'est un très beau bronze Je vais vous proposer une estimation de 600 euros.
– Sophie Davant : C'est ce que vous aviez vu sur Internet?
– Viviane: Oui.
– Sophie Davant : Il faut voir si ça séduit nos amis acheteurs. Vous avez un passe, Harold?
– Helen Hessel : Non.
– Sophie Davant : Le voici. Bonne vente. Vous avez des chouchous en salle des ventes?
capture
– Viviane: Oui, monsieur.
– Sophie Davant : Pourquoi?
– Helen Hessel : Je vous embrasse, alors.
– Sophie Davant : Qu'est-ce que vous lui trouvez?
– Viviane: Il est très sympathique.
– Sophie Davant : Il est charmant. La salle des ventes est par là.
– Helen Hessel : Bonne vente, Viviane.
– Viviane: Je suis satisfaite de l'estimation. C'est à peu près ce que je pensais. J'espère qu'en salle des ventes, ça se vendra à ce prix-là.
– Espérons pour Viviane que le prix de cette estimation se concrétise en salle des ventes, mais ça, nous le saurons plus tard. C'est à Geneviève d'exposer ses plus beaux arguments Sa lettre signée du secrétariat de Bonaparte, estimée à 150 euros, séduira-t-elle nos acheteurs?
– P.-J.Chalençon: Bonjour, Madame.
– Geneviève: Bonjour.
– P.-J.Chalençon: Comment ça va?
– Geneviève: Bien.
– P.-J.Chalençon: Quel est votre prénom?
– Geneviève: Geneviève.
– P.-J.Chalençon: Vous êtes d'où?
– Geneviève: De Biarritz.
– P.-J.Chalençon: Oh là!
– C.Margeridon: On est des Biarrotes.
– P.-J.Chalençon: Vous nous apportez un diplôme du secrétariat de Bonaparte. C'est un brevet pour un officier ou quelque chose comme ça. Quelle est son histoire familiale?
– Geneviève: C'était le grand-père de mon arrière-grand-mère. Il était aide de camp de Napoléon. Il a été anobli par Napoléon.
– P.-J.Chalençon: Il a beaucoup anobli. C'est ce qu'on appelle la noblesse d'Empire.
capture