logo Le moteur de recherche de la télé

Affaire conclue, tout le monde a quelque chose à vendre


diffusion le mardi 14 mai 2019 à 16h20 sur France 2

capture
– On trouve de tout sur notre plateau. Je suis impatiente de découvrir les objets du jour. Suivez-moi!
– En fin d'émission, nous verrons Harold s'extasier pour les accessoires qui se trouvent à l'intérieur de ce coffret en bois. Avant, découvrons ensemble un imposant meuble à multiples tiroirs que vient faire expertiser Suzanne. Pourquoi le vendre?
– Suzanne: Je décide de m'en séparer à contrecoeur, carj'aime beaucoup ce meuble, mais malheureusement, je suis seule. La maison devient de plus en plus vieille! Je suis prête à faire une affaire conclue.
– Sophie Davant : Bonjour, Suzanne.
– Suzanne: Bonjour.
– Sophie Davant : Vous venez d'où?
– Suzanne: De l'Essonne.
– Sophie Davant : Vous faites quoi?
– Suzanne: Je suis retraitée.
– Suzanne: J'étais dans l'aérien.
– Sophie Davant : Pilote?
– Suzanne: Oui... Non! Commerciale.
– Sophie Davant : Vous vous intéressez aux brocantes?
– Suzanne: Beaucoup. Je fais des centaines de collections.
capture
– Sophie Davant : Des centaines?
– Suzanne: Oui, de tout. C'était un accumulateur fini.
– Sophie Davant : Qui?
– Suzanne: Mon mari. Il accumulait des disques, des bouquins sur le jazz, les bandes dessinées, les soldats de plomb...
– Sophie Davant : J'ai vu que vous aimiez les papillons.
– Suzanne: Oui, l'entomologie, avec mon mari.
– Sophie Davant : D'où vient ce meuble?
– Suzanne: Nous l'avions acheté il y a une quarantaine d'années au parc de La Villette, à un salon des antiquités.
– Sophie Davant : En plus, vous achetiez des objets?
– Suzanne: Bien sûr. C'était un vrai musée à la maison. On a fait beaucoup d'archéologie aussi. On allait derrière les tracteurs, à la période de labour. On cherchait des silex.
– Sophie Davant : Derrière les tracteurs?
– Suzanne: On a eu une vie très pleine.
– Sophie Davant : Il est parti?
– Suzanne: Oui, il y a 2 ans.
– Sophie Davant : Vous vous occupez?
– Suzanne: Oui, beaucoup.
– Sophie Davant : Qu'est-ce que ce meuble?
– B.Cornette de Saint Cyr: Comme votre mari l'a utilisé, on pourrait dire que c'est un meuble de collectionneur, mais ce n'est pas sûr du tout.
– Suzanne: Horloger?
– B.Cornette de Saint Cyr: Qu'est-ce qui vous ferait dire que c'est horloger?
– Suzanne: Pour présenter des montres... Comme il n'y a pas de compartiments.
– B.Cornette de Saint Cyr: Si c'étaient des pièces détachées d'horloger, il y aurait des compartiments. Comme ça, ce ne serait pas possible. Ce serait une pagaille indescriptible. Effectivement, peut-être des montres.
– Sophie Davant : La feutrine a été ajoutée. C'est votre mari qui l'a mise? feutrine n'est pas d'origine. Un meuble de notaire, non?
– Suzanne: Peut-être. Pour des actes, des dossiers... des dossiers confidentiels. On peut fermer à clé ici.
– Suzanne: C'est ça qui est intéressant. C'est verrouillé.
– Sophie Davant : Ce serait bien pour ranger mes papiers. J'en ai partout.
– B.Cornette de Saint Cyr: En bas, il n'y a pas de sécurité.
– Sophie Davant : En bas, les tiroirs sont plus grands.
capture