logo Le moteur de recherche de la télé

Affaire conclue, tout le monde a quelque chose à vendre


diffusion le mardi 14 mai 2019 à 16h20 sur France 2

capture
– Sophie Davant : S'il n'y avait pas eu de défauts dans le verre?
– P.Casini-Vitalis: Le défaut est inhérent à cette production.
– Sophie Davant : Je vais vous chercher 800 euros.
– Geneviève: On va voir ce que les acheteurs en pensent.
– Sophie Davant : Ils vont aimer. Il n'y a pas Alexandra, mais je pense qu'ils vont l'appeler. C'est la spécialiste.
– P.Casini-Vitalis: Vous allez le défendre.
– Sophie Davant : Voici le passe. 800 euros, c'est l'estimation. Bon tracteur! C'est par là.
– Geneviève: L'expertise a été au-delà de mes espérances. Ça s'est très bien passé. Je suis ravie de l'expertise.
– Belle estimation pour Geneviève. Son vase risque de beaucoup plaire à nos acheteurs. Avant de le savoir, suivons la vente de Patrick, avec sa jolie radio esprit Art déco estimée à 30 euros.
– Juliette Cohen : Bonjour.
capture
– Patrick: Bonjour.
– Juliette Cohen : Il a une petite voix gentille.
– C.Margeridon: Tu le trouves
– P.-J.Chalençon: Il est baraqué. Vous étiez rugbyman?
– Patrick: Je fais du golf.
– Juliette Cohen : Comme quoi, les danseuses... Quel est votre prénom?
– Patrick: Patrick.
– Juliette Cohen : Vous êtes golfeur, donc vous habitez près d'un golf.
– Patrick: De plusieurs golfs. C'est à Champigny-sur-Marne. Je peux jouer à Ozoir-la-Ferrière, Bussy-Saint-Georges...
– C.Margeridon: C'est plutôt sympa.
– Juliette Cohen : Quand vous travaillez, vous êtes dans quel registre?
– Patrick: Dans l'événementiel. Je m'occupe aussi d'une boutique de produits bio et naturels à Paris.
– P.-J.Chalençon: Vous êtes surtout passionné de radio, de TSF.
– Juliette Cohen : Vous nous apportez...
– C.Margeridon: Vous avez essayé de la décaper?
– Patrick: Pas moi.
– Juliette Cohen : J'aime bien ce genre de choses. J'ai presque un vrai génie qui restaure ça, chez nous. Le devant, c'est pas mal, et le derrière...
– P.-J.Chalençon: Ça date du général de Gaulle.
– Juliette Cohen : Croyez-le ou non, ça peut redémarrer. Il faut des doigts de fée. Il faut un certain budget. Je pense qu'on n'a jamais fait aussi crado.
– C.Margeridon: Il y en a un qui s'est dit qu'il allait voir ce qu'il y avait comme bois en dessous.
capture