logo Le moteur de recherche de la télé

Je t'aime, etc.


diffusion le mardi 14 mai 2019 à 15h15 sur France 2

capture
– Caroline Diament : J'ai été confrontée à une amie, il y a longtemps... Je ne me suis pas rendu compte du passage entre l'alcoolisme mondain et le vrai alcoolisme. C'est une crise qui a fait que j'ai réagi. C'est très difficile, quand vous êtes la victime de violences verbales ou du comportement d'un alcoolique et que c'est une maladie.
– Dr F.Bouvet: C'est la 1re chose qu'il faut dire.
– D.Burki: En quoi ça réconforte?
– Dr F.Bouvet: La société renvoie une image extrêmement négative à une femme qui boit.
capture
– D.Burki: Pourquoi c'est si tabou?
– Dr F.Bouvet: La boisson désinhibe. Ce sont des personnes qui gardent cette maladie pour elles pendant 10, 15 ou 30 ans. Les complications s'installent.
– D.Burki: Les pouvoirs publics font suffisamment pour les femmes et l'alcool?
– Dr F.Bouvet: Récemment, le plan addiction a été rendu public. Il y a un gros blanc sur la question de l'alcool, en particulier sur la question de la promotion de l'alcool à destination des jeunes et des femmes. La femme est aujourd'hui une cible à conquérir. On n'en parle absolument pas.
– Janane Boudili : Tout est fait pour que les femmes soient attirées.
– Dr F.Bouvet: La maladie alcoolique est une maladie grave, une maladie qui tue. Nous sommes là pour aider.
– D.Burki: Il y a notamment l'association Addict'elles.
– Dr F.Bouvet: On l'a créée il y a un peu plus d'un an. Nous recevons des appels de patientes et de proches.
Les proches sont en difficulté également. Il y a des répercussions sur la famille. Nous nous agrandissons. Nous avons passé une 1re année à répondre par Internet. Les femmes ont honte de nous appeler et de se présenter. On les oriente. On donne également des conseils à la famille. Aujourd'hui, on a un autre projet C'est une sensibilisation à la maladie alcoolique chez la femme.
capture