logo Le moteur de recherche de la télé

Ça commence aujourd'hui


diffusion le mardi 14 mai 2019 à 14h05 sur France 2

– Je lui ai répondu: "Moi aussi, je ressemble à quoi J'avais toujours dit, "jamais une fille". Une copine m'avait dit qu'il ne fallait jamais dire jamais.
– EBollaert: Des choses ont pu vous blesser?
– Manon: Cette phrase-là. On ne le disait pas, ça restait entre nous.
– EBollaert: C'était un secret de famille.
– Manon: Ce n'était pas quelque chose dont on se vantait. Il ne pouvait pas dire que sa fille sortait avec une fille.
– EBollaert: Vous le déceviez?
– Manon: Clairement. J'avais l'impression d'avoir redescendu les échelons que j'avais pu gravir. Pourtant j'étais toujours sa petite fille.
– EBollaert: Ça fait combien de temps, cette annonce?
– Manon: Fin 2017.
– EBollaert: Vous en êtes où avec votre papa depuis ces 2 ans où il a compris que vous aimiez les filles?
– Manon: Il n'a toujours pas compris. Il a toujours l'espoir que je retourne dans le chemin d'avant...
– EBollaert: Le bon chemin, le droit chemin.
– Manon: Quand je parle de quelqu'un et que je dis "elle", il me reprend pour que je dise A un anniversaire, il m'a dit: "Si tu revas avec une fille, mon coeur va tomber, je ne vais plus respirer. Je vais m°urir.._.. Je lui ai dit que je ne choisissais pas, que je ne l'avais pas choisi.
– EBollaert: Quelle pression! Il vous a clairement fait un chantage. Je ne condamne pas votre papa.
– Manon: Tout le monde n'est pas de la même époque. Des parents acceptent plus facilement que d'autres. Mais vous en souffrez. Vous essayez de dédramatiser? Comment vous faites pour lui faire accepter la pilule?
– Manon: Je ne lui en parle plus.
– EBollaert: Mais vous en parlez
– Manon: Oui. Je veux qu'il comprenne et que je serai toujours la même, même si je ramène une fille à la maison. On en rigole, avec ma mère et mon frère. On fait des boulettes sur des phrases bêtes. Ils se rattrapent en disant "il".
– EBollaert: Vous attendez sa bénédiction? Vous en avez besoin?
– Manon: Je me dis que même s'il ne l'accepte pas complètement, s'il me dit qu'il aimerait me voir heureuse avec elle... Des petits mots qui soient moins dans les reproches.