logo Le moteur de recherche de la télé

Journal 13h00


diffusion le mardi 14 mai 2019 à 13h00 sur France 2

capture
– Tous sont émus. de l'abnégation... C'est merveilleux. Applaudissements.
– Les 2 cercueils ont quitté les Invalides comme ils y sont entrés, en héros, aux yeux des Français.
– M.-S.Lacarrau: On retrouve A.-C.Poignard devant les Invalides. Des centaines de personnes ont vraiment ressenti le besoin d'être présentes ce matin.
– A.-C.Poignard: Oui, absolument. Un public nombreux qui n'a pas quitté des yeux cet écran géant sur lequel la cérémonie était retransmise en direct.
Les visages étaient graves. Pas un mot dans l'assistance pendant toute la durée de cet hommage national. C'est un silence profond qui s'est emparé de la foule, une foule recueillie et une émotion particulièrement vive quand le public a découvert les visages des proches de C.de Pierrepont et d'A.Bertoncello. Emotion vive également quand le public a aperçu ces 2 cercueils drapés des couleurs tricolores, des cercueils longuement applaudis à l'extérieur des Invalides au passage du convoi funéraire.
capture
– M.-S.Lacarrau: Merci. Direction maintenant un village qui pleure son héros. Si toute la France est émue par la mort des 2 soldats, les hommages se font particulièrement vibrants dans les lieux où ils ont grandi, vécu, où on les connaît. Nous nous sommes rendus à Montagny-les-Lanches, village d'origine d'A.Bertoncello.
– Emotion et fierté devant la retransmission de l'hommage national pour ces habitants la commune d'origine Des voisins, des proches, des anonymes... Tous ont été marqués par la perte de ce héros de la nation, de cet enfant du village.
– C'était un super mec. Il était toujours souriant, à aider tout le monde. C'était un mec exceptionnel.
– On est touchés viscéralement. C'est un élève du village.
– C'est un grand drame, de perdre un enfant, surtout à cet âge-là.
– Lui est resté dans l'intimité de son salon. Denis est un voisin et ami de la famille Bertoncello.
– Je le vois encore ici. Tout à l'heure, je passais là. Je le voyais courir derrière. Pour moi, c'est un héros.
– Difficile pour lui de trouver le sommeil depuis plusieurs jours.
capture