logo Le moteur de recherche de la télé

C'est au programme


diffusion le mardi 14 mai 2019 à 10h00 sur France 2

capture
–  A.-C.Poignard: Absolument. Le convoi funéraire est attendu sur le pont. Le silence gagne progressivement ce pont. Il y a beaucoup de monde. Autour de moi, des passants et des anonymes qui ont tenu à être là pour rendre hommage à ces 2 soldats. Il y a aussi des pompiers.
J'aperçois des représentants du monde militaire, des associations d'anciens combattants. Une dame me confiait tout à l'heure que, pour elle, c'était incontournable d'être là ce matin, pour rendre hommage à ces 2 jeunes soldats qui "ont donné leur vie pour en sauver d'autres". On attend le convoi
capture
– M.-S.Lacarrau: P.Servent, cette tradition du passage sur le pont Alexandre-III mérite quelques précisions. C'est assez récent?
– Pierre Servent : En 2011, en lien avec la guerre d'Afghanistan. Nous avons eu des pertes importantes. Le gouverneur militaire de Paris, Bruno Dary, avait considéré que, contrairement à nos amis anglo-saxons, qui avaient des traditions très anciennes, d'accompagnement des dépouilles mortelles, comme les Canadiens, organisaient une chaîne humaine civile et militaire très spontanée du lieu d'arrivée c'est-à-dire de l'aéroport C'était une chaîne humaine très impressionnante tout au long du cortège que les Canadiens faisaient. Le général B.Dary a dit qu'il fallait trouver un lieu pour que tous ceux qui le veulent puissent...
Sur les images, nous voyons l'arrivée des dépouilles mortelles, escortées par les motocyclistes de la gendarmerie nationale. Les véhicules transportent des commandos marine. C'est tout à fait exceptionnel. Il y a une émotion très forte autour du sacrifice Les Français peuvent se rassembler. On va rejoindre A.-C.Poignard, qui va nous commenter ce passage. Quelques applaudissements sur ce pont. Le convoi passe sur le pont Alexandre-III, sous le regard de la foule, nombreuse. On entend les applaudissements de la foule. Il y a beaucoup d'émotion. Certains prennent des photos. Une foule recueillie. On sent les gens très touchés. Le cortège funéraire vient de passer le pont. Il rejoint les Invalides. On ressent cette émotion, ce silence et, en même temps, ces applaudissements.
capture