logo Le moteur de recherche de la télé

Amour, gloire et beauté


diffusion le mardi 14 mai 2019 à 9h45 sur France 2

– Voilà, maintenant, il faut se reconstruire sans lui.
– M.-S.Lacarrau: On ressent beaucoup d'émotion sur cette image en direct sur le pont Alexandre-III. Des anonymes sont présents ainsi que beaucoup de militaires.
– Col P.Steiger: Tout à fait. Ce qu'il faut voir dans ce dispositif, c'est qu'il n'y a aucun ordre donné de venir. C'est une invitation lancée par le gouverneur militaire de Paris. Tous les militaires qui sont là, toutes les associations, la population civile, viennent spontanément, de façon à témoigner lors du passage sur le pont du respect, de l'émotion, de la reconnaissance, de tous ces sentiments mêlés qui nous animent, au passage de ces 2 commandos qui ont incarné, jusqu'au bout, au-delà de l'engagement, le sens de la mission et le sens de ces vertus et des valeurs qui nous animent.
– M.-S.Lacarrau: Colonel, que fait l'armée envers les familles, dont un fils, un mari, est tué en mission? Comment l'armée est-elle présente pour les accompagner?
– Col P.Steiger: L'armée est d'abord présente par le groupe le plus proche, c'est-à-dire l'unité même de ceux qui ont disparu.undefined
Evidemment, le commando Hubert La marine nationale, la communauté des forces spéciales également. Dans cette action, il y a des commandos marine au sol et les commandos d'autres armées. C'est une unité interarmées. Il y a la famille militaire, qui va s'unir autour de la famille du militaire, de façon à l'accompagner, notamment à travers ces cérémonies qui ont leur importance. Tout ce rituel permet d'accompagner le travail de deuil, de le permettre. On ne sait pas si ça apaisera vraiment. Rien ne remplacera la douleur exprimée par cette compagne, mais on est là. Cet accompagnement ne s'arrête pas le jour de l'hommage national. Il a commencé avant, dès la disparition. Le chef d'unité est en charge de faire cette annonce. Ça a commencé dès l'annonce à la famille. C'est pendant, aujourd'hui, lors des cérémonies à Paris, et c'est surtout après, pour leur permettre de traverser cette épreuve, d'accompagner la reconstruction et de leur garantir que le souvenir de Cédric et d'Alain, pour ceux qui les connaissaient personnellement, Il sera entretenu.