logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin (suite)


diffusion le mardi 14 mai 2019 à 7h10 sur France 2

– Il y a les 20 commandos montés à l'assaut, mais en amont, il y a une phase de renseignement. Autour de ça, d'autres forces sont mobilisées. C'est quelque chose de construit avec une finesse extrême et réalisé par des guerriers qui vontjusqu'au bout. Ils sont capables de sacrifier leur vie pour sauver d'autres vies.
– Sophie Le Saint : Merci. On vous retrouvera dans notre édition spéciale avec M.-S.Lacarrau. ERoussel est l'invité des 4 Vérités. Le député, secrétaire national du Parti communiste français, répondra aux questions de C.Roux. Nouvelle condamnation du groupe Monsanto qui devra verser 1,8 milliard à un couple de septuagénaires californiens atteints d'un cancer.
– C'est une victoire pour Alberta et Alva Pilliod. Un jury californien vient de condamner Monsanto à leur verser 1,8 milliard d'euros, la plus lourde amende infligée au géant américain dans un procès du Roundup. Pendant presque 30 ans, ils ont utilisé ce désherbant à base de glyphosate. Ils sont tous les 2 atteints d'un cancen
– On aurait aimé que Monsanto nous prévienne des dangers de l'utilisation de son produit, qu'il y ait écrit sur l'étiquette "Danger, peut provoquer un cancer".
– C'est le 3e revers judiciaire pour Monsanto aux Etats-Unis. Une nouvelle fois, le jury a estimé que le groupe aurait dû prévenir des dangers potentiels du produit. Le groupe Bayer, propriétaire de Monsanto, a fait savoir qu'il ferait appel de la décision. Aux Etats-Unis, plus de 13 000 plaintes ont été déposées contre la firme américaine.
– Sophie Le Saint : C'est un constat alarmant. Les actes homophobes ont bondi en France. Plus d'une personne sur 5 déclare avoir été victime d'une agression physique au cours de sa vie.
– Chaque jour, une personne a été agressée physiquement à cause de son orientation sexuelle, au dernier trimestre 2018. De simples gestes, comme se tenir la main en public ou montrer des signes d'affection lorsqu'on est homosexuel, peuvent coûter cher. Des attaques de plus en plus violentes et qui ont augmenté de 66 % en un an. En 2018, près de 2000 victimes ont témoigné d'actes homophobes, soit une hausse de 15 % 2 agressions sur 5 se font sur Internet et les réseaux sociaux.