logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin (suite)


diffusion le mardi 14 mai 2019 à 7h10 sur France 2

– Est-ce que c'est un chiffre qui vous alarme?
– François Roussel : Ce qui m'alarme, c'est que ça va mal en France et en Europe. Les montées des nationalismes de l'extrême droite, des populistes, des gens qui s'amusent de la politique, ça fait peur. Il y a des progressistes comme nous, en Espagne, au Portugal et en Grèce, qui se battent pour une autre conception européenne, pour l'Europe et une autre Europe. On n'entend pas assez parler d'eux. Dans le débat à France Télévisions, à 20h30, vous n'invitez pas le Parti communiste français pour débattre avec les autres tête de liste. Notre parti a une cohérence sur ces sujets depuis 1979. Nous nous battons pour la construction d'une autre Europe au service du monde du travail, de la justice sociale et fiscale.
– César Roux : Ils seront invités en 2e partie de soirée. Il faut des critères, notamment les résultats aux précédentes élections, les sondages, les intentions de vote, la dynamique de campagne et les durées imparties dans la campagne officielle.
– François Roussel : C'est un ordre de classement pour 8 formations