logo Le moteur de recherche de la télé

Journal


diffusion le mercredi 17 avril 2019 à 13h00 sur TF1

– C'est la Semaine sainte. Dès hier, nous étions à Rome. Le pape a lui aussi rendu hommage aux pompiers de Paris. Il a dit sa douleur devant les ravages de Notre-Dame et son espoir de reconstruction.
– Place Saint-Pierre, comme à chaque apparition du pape, les fidèles viennent du monde entier, mais aujourd'hui, Notre-Dame est sur toutes les lèvres.
– C'est vraiment triste. C'était un monument tellement important pour la France et pour l'Europe...
– Et pour ces Français venus de Vendée, passer le mercredi saint au Vatican était une évidence.
– C'est essentiel, parce que le Vatican, Paris et Notre-Dame sont très liés. Nous sommes là pour prier.
– Il y a une unité et une communion entre nous, chrétiens, indispensable dans la prière.
– Les 15 O00 fidèles attendent avec impatience les paroles du pape. Il ne s'est pas exprimé publiquement depuis l'incendie, et c'est aux pompiers qu'il exprime sa gratitude.
– A tous ceux qui se sont dépensés au risque même de leur vie pour sauver la basilique, recevez la gratitude de toute l'Eglise.
– Je trouve ça touchant que tout le monde ait une pensée pour Paris.
– Ça peut rassurer et donner une certaine espérance, et avoir confiance.
– C'est un moment important, pas seulement pour les Français, mais pour nous tous.
– Le pape va multiplier les apparitions comme celle-ci jusqu'à la fin de la semaine, et sa bénédiction de Pâques, dimanche, semble encore plus attendue que d'habitude, ici, par les pèlerins.
– J.-P.Pernaut: On a vu que plusieurs municipalités allaient débloquer des fonds pour Notre-Dame de Paris. En voyant la catastrophe de lundi soir, c'est toute la France qui a été sidérée et choquée. Partout, on prie pour Notre-Dame.
– Même ici, à 600km de Paris, dans le bourg de Plouguerneau, l'onde de choc s'est propagée.
– Tout le monde était effondré. C'est une tristesse. J'ai visité 2 fois la cathédrale de Paris. C'est terrible.
– Il n'y a pas de différence entre croyants et pas croyants. Tout le monde est choqué de la même façon.
– Au café, certains clients silencieux, les yeux rivés sur les journaux, ont encore du mal à réaliser.