logo Le moteur de recherche de la télé

Les feux de l'amour


diffusion le mercredi 17 avril 2019 à 11h00 sur TF1

– Ça prend des années, normalement !
– Quand on parle de profit, il doit bien y avoir des moyens de... D'accélérer le processus.
– Ton avis ?
– Hilary a soudoyé James pour obtenir plus rapidement l'approbation de l'Agence sanitaire. On tient notre mobile.
– Elle m'a raccroché au nez.
– Ça ne m'étonne pas d'elle.
– C'est une question de vie ou de mort. Si le traitement ne fonctionne pas, on ne pourra rien y changer.
– Il n'a pas fonctionné sur elle, mais elle se croit immortelle. Elle ne peut pas rester dans le déni. Hilary est une enquiquineuse, mais je me fais du souci pour elle.
– Sans vouloir vous inquiéter, vous avez pensé aux répercussions ? Je me fiche de ma réputation. Hilary était ma patiente. C'est mon traitement, je l'ai sortie du coma. J'ai le devoir de l'aider. C'est ma responsabilité envers tous mes patients.
– C'est pour ça que je crois en vous. Pour votre engagement. C'est ce qui m'a sauvé la vie.
– Non, Mlle Abbott. C'était un travail d'équipe. Vous connaissiez les risques. Malgré vos doutes et la douleur, vous vous êtes battue. Sans cela, ce traitement n'aurait pas eu d'avenir, même si je ne sais pas ce que l'avenir lui réserve.
– Il va sauver des vies, ne vous inquiétez pas. Vous avez retravaillé la formule ?
– Non. J'attends les résultats des dernières analyses. Je pense que contrairement à vous, Hilary et les deux autres étaient dans le coma. Ils souffraient de lésions, et ça a affecté le fonctionnement du traitement, au niveau cellulaire. J'en saurai plus quand j'aurai les résultats.
– Vous les aurez bientôt. J'espère. Je dois trouver une solution. Hilary risque une rechute.
– Partez au labo, alors. Remettez-vous au travail. Moi, je vais parler à Hilary. Elle doit ouvrir les yeux.
– Vous vous amusez bien, tous les deux.
– Plus qu'en tombant de moto !
– Oui. Elle a fait l'école du rire.
– Il adore mon humour.
– Oui. Tu l'as dit.
– Et vous, vous vous amusez ?
– Laissons-les profiter
– Mais non ! Ce serait sympa de faire connaissance.
– Et toi, comment ça va ?
– Ça va. Pas trop de casse.
– Bon. Tant mieux. Ça aurait pu être grave.