logo Le moteur de recherche de la télé

La vengeance de Veronica


diffusion le mercredi 17 avril 2019 à 10h00 sur TF1

– De quoi tu parles ?
– De rien, chérie.
– Ne te mêle pas ? Ça concerne tout à fait
– De quoi vous parlez ?
– Demande à Diana. D'ailleurs, demande-lui... si elle a oublié le grand amour de sa vie.
– Maman ! J'aimerais savoir si, avec ce nouveau rôle de veuve souffrante... elle a déjà oublié sa grande passion.
– Iris ! Attends ! Inviter Guta, c'est ça, la preuve que tu veux ?
– Ce serait un bon début.
– Considère-la comme invitée. Quant à Diana, tu dois me faire confiance. Je ressens plus rien pour elle.
– Je te l'ai déjà dit hier. Je te le répète encore aujourd'hui. Tu perds totalement la raison. Je ne peux pas accepter un tel comportement. Surtout avec ce que nous vivons en ce moment.
– Tu es folle, Carolina. Complètement folle.
– Folle ? Moi ? C'est elle, la folle. Qui joue ce rôle de veuve pleureuse. Elle le joue très bien. Bravo, madame. Fais du théâtre. Diana, tu n'as pas surmonté mon histoire avec Rodrigo et tu n'as jamais accepté qu'on ait eu une fille.
– Tu n'as jamais aimé Frederico. Tu t'es mariée avec lui pour te venger de la trahison de Rodrigo.
– Ça suffit, Carolina ! Arrête de massacrer cette pauvre Diana. Sors de cette maison.
– Sors d'ici, maman. Va-t'en une bonne fois pour toutes. T'as pas honte ?
– Honte, moi ? Je n'ai pas honte. Je dis tout ce que je pense. Je ne dis que la vérité. Contrairement à ta tante. Elle ne te supporte pas. Ne sois pas naïve, Maria Augusta.
– Il est temps de sortir, maintenant.
– Ta mère est encore plus folle que toi, Guta.
– Toi, ferme-la.
– Ça fait mal, n'est-ce pas, Diana ? Faire face à ma fille, la regarder, se souvenir sans cesse de la trahison de Rodrigo.
– Regarde l'exemple que tu donnes à ta fille. J'ai honte d'être ta soeur.
– Ne crois pas que je vais aussi l'inviter.
– Ne joue pas avec moi, Rodfigo.
– Pourquoi ? On joue toujours. On prend jamais ça au sérieux. J'adore ça.
– Oui, mais je n'ai pas la tête à ça.
– Oui et je sais pourquoi. Parce que tu paniques. Incertaine, tu as très peur. Mais il va falloir me faire confiance. Je suis ici parce que je le veux. Parce que je t'aime. Dis-moi que tout va bien entre nous.