logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le mercredi 17 avril 2019 à 2h20 sur TF1

– Ça fait des lieux importants à entretenir, les extérieurs et aussi les bâtiments. Nous sommes dans le cloître. Beaucoup reste à faire, notamment le sol, qui pourrait être à restaurer. Ces pierres sont mangées par l'humidité. Il y aurait beaucoup de restaurations à faire ici. Tour de clé
– Il y a aussi le mur de l'église qui est en train de s'effondrer. Ces travaux se chiffrent en centaines de milliers d'euros. Le besoin d'argent est urgent. Dans quelques jours, la bière sera en vente pour la 1re fois. Mais avant, il faut produire en masse.
– Tout va bien, ça se présente bien ?
– Oui, très bien.
– Ce sont frère Mathieu et frère Christian qui s'en chargent. C'est salissant : ils n'ont pas mis leur habit.
– C'est une journée importante, 2 000 litres à mettre en bouteille, donc 4 000 bouteilles, faites aujourd'hui. C'est assez bruyant. Moteur
– C'est la 1re fois que les frères utilisent cette machine à embouteiller. A peine commencé...
– Qu'est-ce qu'il y a encore ?
– Faut en mettre un. C'est dans l'autre sens.
– Euh,ouL
– C'est ce qu'on a fait ?
– Non, c'est plus court après. On faisait plus...
– Difficile de réparer l'étiqueteuse. Les bouteilles ne sont donc pas près d'être commercialisées.
– Dans un instant, découvrez une communauté religieuse qui a la fibre commerciale. Maroquinerie, fromage ou flan en poudre, rien n'échappe aux cisterciennes de Laval.
– 45 soeurs, ce n'est pas rien à faire vivre. Il faut que l'économie marche bien. On est comme tout le monde. Si on veut vivre, il faut travailler. Cantique en choeur
– Une communauté en France gérer son business : les cisterciennes de La Coudre, à Laval. 45 soeurs et une mère supérieure, soeur Myriam.
– Je vais te poser une question qui va peut-être t'embarrasser... Ça fait rien ?
– Une communauté de 45 soeurs, ce n'est pas rien à faire vivre. Il faut que l'économie marche. Si on veut vivre, il faut travailler, on ne vit pas de rien. Nous allons aller au travail, chacune dans son service.
– Et les cisterciennes ont quatre sources de revenus : une boutique d'artisanat monastique...
– Des articles de maroquinerie...