logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le mercredi 17 avril 2019 à 2h20 sur TF1

– Le modèle A...
– Mise en page terminée.
– Voilà, soeur Marie-Michel. C'est le F43.
– D'accord.
– Là, tu as le modèle B.
– Merci beaucoup. Je vais envoyer ça au client pour qu'il dise si ça lui convient, s'il y a des choses à rectifier dedans. Quelquefois, ça va. Rien à faire... C'est quand même rare.
– Les clients demandent souvent de nombreuses modifications, un problème supplémentaire qui rallonge le délai et retarde le paiement.
– Plus qu'à attendre le résultat. Voilà, c'est parti.
– Verdict en fin de semaine. Des soucis financiers, les bénédictins de St-Wandrille, en Normandie, en connaissent eux aussi. Pour y faire face, depuis 2 ans, la communauté a développé un produit. Aujourd'hui, frère Benoît sort de l'abbaye pour un test avec une restauratrice. Elle va goûter le produit sur lequel il a travaillé : de la bière. C'est un échantillon, elle n'est pas encore en vente.
– Merci.
– A notre santé.
– A la vôtre.
– Plein de bonnes choses pour la suite.
– Elle est bonne, ambrée. Elle a vraiment un bon goût. Elle a été travaillée donc elle est moins amère qu'au début. Ça donne bon goût en arrière-bouche.
– Elle a du caractère, du corps. Les frères ont beaucoup travaillé. Ils ont fait beaucoup d'essais de malt. Avec des malts spéciaux... Ils ont été assez audacieux. Mais le résultat est bon.
– Vraiment bien équilibré.
– Sophie veut maintenant essayer la bière en cuisson dans un sauté de lapin.
– Je rajoute la bouteille. Il faut pas hésiter.
– Ça sent déjà bon.
– Ça donne envie, déjà.
– On salive.
– C'est le but, de vous faire saliver.
– Beaucoup de moines font de la bière en France ?
– Aujourd'hui, en France, seule notre communauté en produit.
– C'est unique ?
– Un produit unique, absolument.
– Je vous en prie.
– Allez-y. Goûtez le morceau. Je crois que vous allez finir. C'est que c'est bon, ça fait plaisir. Rire
– Sophie va commander 36 bouteilles, un petit début pour les moines qui ont besoin d'en vendre énormément. Ils doivent rénover leur abbaye fondée au VIIe siècle et le site est immense.
– Nous avons 14 hectares ici, entre le parc et le jardin.