logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le mercredi 17 avril 2019 à 2h20 sur TF1

– Je me demande si on pourrait pas le proposer dans ce sens-là mais ça fait des chutes.
– OUI.
– Mais sinon, ça change. Ça reste classique.
– Elles cherchent à créer de nouveaux modèles car depuis deux mois, pas de commande et pas facile de se faire de la pub.
– On est dans la qualité top-niveau mais on n'a pas la formation commerciale. Il y a tout un côté qui nous manque. Et on n'a pas de représentants ou je sais pas quoi.
– Vous souhaitez des commandes ?
– Ca, oui.
– Qu'on en ait suffisamment pour gagner notre vie sans être submergées, pour ne pas être trop stressées en grosse saison. Mais il faut ce qu'il faut.
– Mais une fois de plus, la journée s'achève sans aucune commande. Cloches Trois jours plus tard.
– Ça y est, il y a une commande. C'est un triptyque. Ah, il est à l'envers. C'est des faire-part de mariage. C'est un peu fantaisie pour nous, puisque c'est un format carré mais avec deux volets. Ils se marient le 29 avril. Donc, il faut pas traîner. Il y aura du travail, c'est bien.
– Soeur Marie-Claire et soeur Hildegarde sont à la conception du faire-part.
– J'ai fait une gaffe.
– Elles travaillent comme des professionnelles.
– Tu pourras jeter un oeil sur mon image de lavande ? Je te l'ouvre.
– Le brin de lavande, je l'inclinerais moins. Et un 2e en symétrique, ce serait mieux.
– On va faire comme ça.
– Un métier qu'elles ont appris ici grâce à des soeurs plus âgées. Pourtant, avant le monastère, elles venaient d'un autre univers.
– J'ai étudié la mécanique.
– Moi, rien à voir. J'ai une formation de paysagiste. Normalement, je travaille aux jardins. Mais la composition des mariages, c'est très intéressant.
– Ça vous fait pas bizarre de voir des mariages tous les jours ?
– On est pas ici par déception amoureuse. On a rencontré le Christ. Pour nous, c'est un grand amour. Quand je vois un mariage, je me sens pas frustrée, en me disant : "Ils ont de la chance."
– Mais vous avez une alliance.
– Oui. Le jour où on s'engage solennellement, on reçoit cet anneau. Il y a gravé dedans : "Je suis à Jésus-Christ", avec le nom et la date de la profession solennelle.