logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le mercredi 17 avril 2019 à 2h20 sur TF1

– Mais là, il va bien ?
– Il est vivant, oui. Mais on n'a pas eu le choix. Il a fallu l'amputer. Cloches
– Soeur Laure vit depuis 15 ans dans ce monastère situé à Verdun. Mais elle ne fait pas que prier : elle travaille aussi beaucoup. Avec sa communauté, elle fabrique des couettes haut de gamme pour des particuliers et des hôtels de luxe. Elle frappe.
– Oui ?
– Béatrice ? Je t'apporte une couette 2mx2m en nacre. En remplissage fort.
– D'accord.
– Mais leur façon de travailler est peu commune.
– Je m'en vais, là. Je laisse soeur Béatrice travailler en silence et en solitude. Au carmel, c'est une de nos caractéristiques. Pour que le travail soit aussi un lieu de prière. Elle m'apportera la couette ensuite et je travaillerai aussi en silence.
– Prière et travail sont le lot de plus de 200 communautés religieuses aujourd'hui en France. Face à la rareté des dons, il leur faut une activité économique pour vivre.
– Il y a un souci...
– Pour elles, c'est aussi un nouveau défi. Il faut s'habituer au stress. Exceptionnellement, 4 communautés nous ont ouvert leurs portes. Elles vivent cloîtrées et ne sortent qu'en cas de force majeure. Elles nous ont emmenés dans les moindres recoins du monastère.
– Ici, c'est ma chambre.
– On a pu suivre leur vie étonnante où les plages de travail s'insèrent entre 5 prières quotidiennes.
– NOUS RENDONS GRACE A DIEU
– Près de Roanne, les bénédictines fabriquent des faire-part. Mais depuis deux mois, pas de commandes et leurs revenus sont en chute libre.
– Je vous écoute.
– Des clients, les moines de St-Wandrille en aimeraient aussi car ils viennent de mettre au point la 1re bière d'abbaye de France.
– Pour la faire connaître, ils devront sortir de leur silence. Maroquinerie, fromages et flans en poudre, pour s'assurer des revenus, les cisterciennes se sont diversifiées mais elles ne sont pas à l'abri de déconvenues. Une chute de 23%.
– Pour augmenter leur chiffre d'affaires, elles vont démarcher des clients à Paris. A Verdun, il y a une urgence chez les Carmélites. Un palace veut une couette en fin de semaine, particulièrement court.