logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le mercredi 17 avril 2019 à 2h20 sur TF1

– Le niveau critique est atteint, et tous sont inquiets pour l'avenir. Ce qui est étonnant, c'est que cette défaite intervient au moment où l'équipe n'a jamais parue aussi unie. Les clans du début semblent s'estomper. Qui est menacé ce soir ? Xavier, le dernier rescapé de la bande des 3, Victor et Emilie ayant été éliminés. Il y a aussi Chloé, ayant encore montré des faiblesses. Le chef, Alexandre, a aussi du souci à se faire, car il est critiqué par ses coéquipiers. Reste à savoir si ça va se vérifier au vote. On le saura bientôt.
– BONSOIR, DENIS.
– Vous êtes 5. Vous repartirez à 4. Vous le savez, les chefs des 2 autres tribus sont là en observateurs. C'est pourquoi on accueille Maxime, chef des Bleus, et Béatrice, cheffe des Jaunes.
– Bonsoir, Maxime. Installez-vous. Bonsoir, Béatrice. Les Rouges, Je me souviens de vos mots à votre 1er Conseil. Vous redoutiez d'être 4. C'est ce qui va arriver. Vous vous souvenez,
– La peur de se retrouver à 4, ça reste, mais on avait fait une bonne équipe de 5. C'est d'autant plus dur d'éliminer quelqu'un.
– Cyril, le fait d'être 4 ce soir, ça vous inquiète pour la suite ?
– Non, Denis, ça me terrifie. l'équipe bancale de ce Koh-Lanta, et pour mon avenir, clairement, je me demande comment ça va se passer.
– Chloé ?
– A 4, on va forcément... galérer, pour ne pas dire "en chier". On ira de l'avant, sans regarder en arrière.
– Maud, peut-on penser que vous retrouver à 4 est aussi une conséquence du 1er Conseil et l'élimination de Victor ?
– Non. On assume notre choix. Victor, objectivement, était plus fort, mais nous avons choisi une équipe qui nous plaisait à tous niveaux.
– Avec Victor, vous auriez moins de défaites ?
– Je ne suis pas sûre. Il faut une bonne osmose. Victor était une force en puissance physique, mais au niveau mental, il n'est pas aussi fort que Chloé, c'est tout.
– Xavier, votre avis ?
– Je suis pas d'accord. Aujourd'hui, il aurait été un plus, Pour le jeu d'hier, de par sa taille, son envergure, un Victor aurait été un plus. Il aurait pu faire la différence.
– C'est sûr qu'à la dernière épreuve, un sportif aurait aidé.