logo Le moteur de recherche de la télé

Sous surveillance

L'arme fatale


diffusion le mercredi 17 avril 2019 à 1h25 sur TF1

– Tu crois qu'elle sera d'accord ?
– Elle le connaît. J'ai dit qu'elle accepterait.
– Que fait Ron dans mon bureau ?
– Maureen, je comprends combien ça te perturbe.
– Ca, j'en doute fort.
– Calmons-nous.
– En plus d'être sous surveillance, j'ai lui qui envahit mon espace.
– Vous ne pouvez juger lequel de vos patients peut être le tueur. Le Dr Levinson, oui.
– Je suis juste venu
– Quel genre de profil tu cherches ?
– Quelqu'un d'intrusif. Le bouquet désigne un homme qui cherche à attirer ton attention.
– Un harceleur ? Tu es perspicace.
– Tu es une excellente psychiatre, ça ne fait aucun doute. C'est la procédure, c'est tout.
– OK. Fais ce que tu as à faire.
– Eh bien, je suspecte déjà un de tes patients, un ancien détenu.
– Son nom ?
– Kevin Flynn.
– Mais non. Tu as le diagnostic trop facile.
– Pourquoi suspecter Kevin Flynn ?
– Il l'a menacée de la tuer.
– Une seule fois.
– Elle a refusé de proroger sa liberté conditionnelle, et il l'a menacée de l'écorcher vive.
– C'est pas lui. et Murtaugh vont quand même aller le voir.
– Pas seuls alors.
– Riggs et Murtaugh ? Vous les sous-estimez. On frapPe-
– Vous êtes Kevin Flynn ?
– Oui. Pourquoi ?
– Y aurait-il un autre de taille normale ?
– Ou Blanche-Neige. Police. On aurait quelques questions à vous poser.
– Entrez. Vive la démocratie.
– Avez-vous contacté le Dr CahiIl dernièrement ?
– Dr CahiIl ? Pas vraiment. Je laisse juste des messages une fois par semaine pour lui souhaiter un mort lente et douloureuse. D'ailleurs, transmettez-lui ce message : "Je vous souhaite de rôtir en enfer, sale pétasse."
– Ça devrait suffire.
– Tes mains, Simplet.
– Arrête ça. On se calme, Grincheux. Coup, chute Chocs métalliques
– OK. Là, on a notre coupable. Comment il a fait ça ?
– Lâche-moi. Plainte
– Aide-moi.
– Je vais vous buter tous les 2. Elle a pourri ma vie.
– Tu agis comme un animal, je te traite comme un animal. 9s. Record personnel.
– Kevin, tu n'as aucun alibi. Avoue que tu as tué Hawkins et on te renverra *dans la prison de tes rêves. *-Avocat.
– Ce n'est pas lui.
– Pourtant, il s'est montré violent.
– C'est lui,
– Où elle va ?
– Salut, Kevin. J'ai bien reçu *vos messages. Je ne vous ai pas répondu. Ce n'était pas le but, je pense.
– Que faites-vous ? *-Je nous fais gagner Avez-vous tué un homme mardi matin ?
– C'est vous que je vais tuer
– Je crois pas. *Votre truc, c'est simplement la menace.
– Donc, où étiez-vous
– J'ai pas à vous le dire.
– Mais vous le voulez. *Car si vous retournez en prison, qui s'occupera de Nana ? *C'est ce que vous refusez d'admettre. Vous étiez avec Nana. *Avouez-le.
– Elle a besoin de moi. Vous comprenez pas.
– Oh si. *Et les infirmières confirmeront. Vous voyez que c'était pas lui.
– On s'est trompés. Où allez-vous ?
– Chez moi.
– Ce n'est pas sécurisé.
– Je m'en charge. Bon. Eh ben, c'est ce qu'on appelle un retour silencieux. Je comprends mieux Murtaugh. Ecoutez, je peux trouver ce gars