logo Le moteur de recherche de la télé

Allô, docteurs !


diffusion le mercredi 17 avril 2019 à 14h35 sur France 5

capture
– Dans ce cas, il faudra agir.
– M.Carrère d'Encausse: Question.
– Pr C.Bromberger: C'est un problème qu'on peut se poser en tant que dermatologue ou qu'anthropologue. L'homme a commencé à perdre ses poils ily a 1,9 million d'années. La fonction de protection leur rôle thermo-régulateur s'était estompé. On a des vêtements et on produit beaucoup de chaleur en se déplaçant. Le rôle des poils apparaît en régression. Est-ce que ça sert encore à quelque chose? On peut se poser la question.
C'est peut-être parce que ça ne sert pas à grand-chose qu'on en fait tant... A travers les poils, on peut signifier beaucoup de choses importantes. La caractéristique des poils, c'est qu'on peut les couper et que ça repousse. C'est réversible. Pour d'autres parties du corps, ce n'est pas possible. Les ongles aussi repoussent. D'une tranche de la vie à l'autre ou du jour au lendemain, on peut modifier son apparence pileuse sans risques biologiques. Les dermatologues sont peut-être plus réservés là-dessus. Pour moi, les sourcils ne servent pas à grand-chose. Marlene Dietrich nous l'a montré!
capture
– Pierre Charlier : Ça sert quand on transpire pour éviter que la sueur ne tombe dans les yeux.
– Pr C.Bromberger: Ily a aussi les cils qui protègent. Ça protège des poussières. La fonction des poils est très problématique.
– Pierre Charlier : Ily a aussi des glandes et des sécrétions autour des poils, notamment les phéromones, ça introduit un rapport entre humains.
– Pr C.Bromberger: On discute beaucoup du rôle des phéromones. Ce n'est pas admis par tout le monde. Avec l'évolution, il semble que le rôle des phéromones se perd un peu.
– M.Carrère d'Encausse: Question.
– Dr P.Mathelier-Fusade: Pour la santé, probablement pas.
Pour la peau, ily a toujours un risque d'irritation et d'allergie. Il y a des composants potentiellement allergisants. Le but de l'épilation chimique est de détruire les poils. Ce sont des substances relativement toxiques.
capture