logo Le moteur de recherche de la télé

La quotidienne


diffusion le mercredi 17 avril 2019 à 11h45 sur France 5

capture
–  F.Kramdi: Je vous le conseille sur de l'ananas frais. C'est une merveille. C'est pas mal, hein? Je fais de mon mieux, avec vous.
– M.Lauqué: Très bon, ces petites fraises. Ce sont les 1res de l'année.
– Thomas Isle : Ça fait plaisir. On va répondre à vos Cas pratiques. Merci, Farida.
– M.Lauqué: C'est toi, Olivier, qui va répondre au 1er Cas pratique. Nous sommes en ligne Bonjour, Marie-France. “Marie-France: Bonjour, Maya.
capture
– M.Lauqué: Bienvenue dans "La Quotidienne". Vous avez une très jolie voix.
– O.Guidoux: Bonjour, Marie-France.
– M.Lauqué: Vous allez bizuter Olivier! “Marie-France: Bonjour, Olivier.
– O.Guidoux: Et me "bisouter"
– Thomas Isle : Tous les avocats sont comme ça ou quoi? “Marie-France: Suite au décès de notre mère ily a 2 ans, nous avons mis en vente notre propriété familiale, actuellement en indivision. Nous n'avons eu aucune offre. Les 2 agences immobilières en charge nous conseillent d'en baisser le prix. Or 2 sur 5 des héritiers de la fratrie refusent. Que faire?
– O.Guidoux: C'est un problème que beaucoup de familles rencontrent. Votre maison est libre ou occupée? “Marie-France: Elle est libre depuis le décès de maman.
– O.Guidoux: Depuis combien “Marie-France: 2 ans.
– O.Guidoux: Nul n'est censé resté dans l'indivision. Tout indiviseur a le droit de sortir de cette indivision dès lors qu'ily a une situation de blocage. Si le prix de cette mise en vente est trop élevé, il va falloir sortir de cette situation. Vous avez eu des estimations des agences? “Marie-France: Oui. Nous avons fait venir plusieurs agences lorsque nous voulions mettre en vente la maison. Les agences nous avaient fait des estimations bien en deçà du prix que nous avions fixé.
capture