logo Le moteur de recherche de la télé

Le règne des insectes


diffusion le mercredi 17 avril 2019 à 10h50 sur France 5

capture
– Chez les insectes, jeunes et adultes ont souvent des modes de vie très différents. En effet, débuter son existence par une phase larvaire présente de gros avantages. Comme les petits n'ont pas le même régime alimentaire que leurs parents, ils ne sont pas en concurrence avec eux, ce qui offre de meilleures chances de survie à l'espèce entière. C'est encore mieux s'ils ne partagent pas le même écosystème. Voici des larves de moustiques. Au cours de cette phase aquatique, elles filtrent l'eau pour se nourrir et ne ressemblent en rien à leurs parents. Les nymphes restent sous l'eau jusqu'à ce qu'elles soient prêtes à entamer leur vie d'adulte. Tout commence alors par une extraordinaire métamorphose. Et une fois adultes, mâles et femelles n'ont plus Le mâle se nourrit du nectar des fleurs, tandis que la femelle Sucer le sang d'autres animaux constitue pour elle une tactique indispensable à sa survie mais aussi à la prolifération de l'espèce.
En effet, les protéines qu'elle ingère ainsi lui permettent de fabriquer des oeufs en plus grande quantité et de se reproduire plus efficacement. Beaucoup d'insectes subissent une transformation physiologique spectaculaire au cours de leur vie. Chez le papillon, la métamorphose de la chenille en créature ailée marque de façon radicale la séparation entre la phase larvaire où l'insecte se nourrit et se développe, et la phase adulte où il cherche à se reproduire. Pendant chacune de ces périodes, l'animal dispose ainsi des outils biologiques les mieux adaptés à ses besoins. En plus de lui offrir sa propre identité, les ailes du papillon lui permettent de partir à conquête de nouveaux territoires. Passer inaperçu est un comportement défensif très répandu dans tout le règne animal. Certaines espèces sont même passées maîtres dans l'art du camouflage. Le plus souvent, leur succès repose sur 2 éléments : un bon camouflage et la capacité de rester immobile pendant des heures voire pendant des jours. Le plus grand insecte vivant qu'on connaisse aujourd'hui est un phasme bâton de l'île de Bornéo.
capture
capture