logo Le moteur de recherche de la télé

La maison des Maternelles


diffusion le mercredi 17 avril 2019 à 9h20 sur France 5

– C'est l'avenir?
– Laurence Rameau : Oui! Faire une place au père dès le départ est primordial.
– Bru Muller : Vive Grenoble!
– Agathe Lecaron : Merci. A suivre, le tuto de L.Rameau. Commentjouer avec nos petits avec des bouliers, des perles et autres jeux de motricité fine? Pour approfondir les sujets que nous évoquons, rendez-vous sur le tout nouveau site de "La Maison des Maternelles". Vous retrouverez tous les tutos. Tout de suite, attention, débat! Nos bébés peuvent-ils se passer de leur pouce ou de la tétine? Si on doit choisir, que choisir? Réagissez sur les réseaux sociaux. C'est l'heure de partager. Vous êtes plutôt anti-pouce, anti-tétine?
– Bru Muller : Pro-tétine.
– Marie Perarnau : Pareil.
– Agathe Lecaron : Rien de tel pour réconforter son bébé. D'autres diront que c'est mauvais pour la dentition, que c'est régressif. Ily a plein d'avis contraires. Nous allons répondre à toutes vos questions sur le sujet. D'abord, d'où vient le besoin de succion des bébés? Nous recevons le Dr T.Ikowsky. Merci d'être avec nous. Vous êtes médecin de PMI à Paris. L'idée est de nous rassurer. C'est un sujet qui nous prend beaucoup la tête. Ce fameux besoin de succion commence quand? Qu'est-ce que ça apporte au bébé?
– Dr T.Ikowsky: Ça commence Le foetus dans le ventre de sa maman est parfois surpris à l'échographie à sucer un orteil ou un pouce. C'est un réflexe inné. Quand le bébé naît, le réflexe de succion est l'un des premiers recherché par le médecin ou la sage-femme qui fait le 1er examen médical. C'est un signe que tout va bien. C'est un réflexe involontaire. C'est signe que le système nerveux du bébé fonctionne bien.
– Bru Muller : Ça survient dans les secondes ou les minutes qui suivent la naissance.
– Dr T.Ikowsky: Absolument. Les bébés sont merveilleux. Ils ont compris tout seuls que ça les apaisait. Ça sécrète une montée d'hormones, les endorphines, les hormones du plaisir, du bien-être. Chez le bébé, c'est très fort. Il sait que ça va le calmer et favoriser son endormissement.
– Agathe Lecaron : Adulte, c'est l'apéro!
– Dr T.Ikowsky: Les médecins ont aussi trouvé que c'était un antidouleur très important, plus puissant que les solutions sucrées qu'on donne.