logo Le moteur de recherche de la télé

La maison des Maternelles


diffusion le mercredi 17 avril 2019 à 9h20 sur France 5

–  A.Lecaron: Bien, mon fils!
– Dr T.Ikowsky: Il a peut-être saisi des choses rassurantes dans son environnement.
– Agathe Lecaron : J'adore ce que vous êtes en train de dire. Mais j'en ai un qui était obsédé par la tétine.
– Marie Perarnau : Est-ce qu'il y a des risques à ce besoin de succion avec la tétine ou le pouce?
– Dr T.Ikowsky: Les risques sont très faibles. A condition de s'en servir modérément. Là, c'est plutôt bénéfique. Les risques vont apparaître chez un enfant qui va devenir psychologiquement dépendant et pour lequel ce ne sera pas un besoin mais une habitude ou un tic. Chez les petits bébés, ça pourra être des troubles du sommeil, paradoxalement. On connaît le bébé qui se réveille dans la nuit parce qu'il a perdu sa tétine. Chez les enfants plus grands, les risques apparaissent au-delà de 24 mois. Les risques sont proportionnels à la durée de succion. C'est quand on suce plus de 6 heures parjour. Ily a des problèmes au niveau de la sphère buccale et ORL. Au niveau de la dentition, ily aura un aspect esthétique assez vilain avec les fameuses dents de lapin. Il peut y avoir aussi un trouble de l'occlusion. Ily a un décalage entre la mâchoire supérieure et inférieure. Ily a aussi un risque primordial sur le langage. Un enfant qui a sa tétine vissée à la bouche va s'exprimer de manière moins spontanée. Il y aura des troubles de l'élocution. C'est un avenir fait d'orthophonie et d'orthodontie et même d'ORL. Ily a un risque accru d'otites pour ces enfants. Il faut faire attention à tout ça. Les psychologues avertissent sur le risque de l'usage prolongé. Il ne faudrait pas qu'un enfant qui a sa tétine du matin au soir, que cela masque des petits ou des gros tracas. Une tétine ne remplacera jamais le dialogue ou les échanges affectifs avec les parents. Il ne faut pas laisser place à la facilité.
– Agathe Lecaron : Chaque mot que vous venez de prononcer nous donne envie de sevrer nos enfants de la tétine. Comment fait-on pour les sevrer du pouce et de la tétine? Nous, on prône la douceur.
– Dr T.Ikowsky: C'est le mot magique.