logo Le moteur de recherche de la télé

Tueurs nocturnes

La course pour la vie


diffusion le mercredi 17 avril 2019 à 8h40 sur France 5

– Mais le danger plane toujours sur l'opossum. Un varan. Ce lézard peut mesurer plus de 2,50m de long. Il est rapide et costaud. Il mange presque tous les petits animaux. L'opossum est en sécurité. Mais la nuit va être longue. D'autres prédateurs sont de sortie. Un autre varan. Ce qui rend cet animal aussi redoutable, ce sont ses pattes. Ses griffes lui permettent de grimper aux arbres. Pas d'issue pour l'opossum. S'il reste immobile, le varan ne le trouvera peut-être pas. Le varan a flairé l'opossum. Ce dernier tente de se cacher. Le varan l'a trouvé. Mais pas question de se laisser faire. Après une telle morsure, le varan fuit. Contre toute attente, c'est l'opossum qui a gagné ce combat.undefined
Le monde de la nuit est rempli de peur, d'excitation et de nourriture. Tous les animaux qui se sont adaptés à l'obscurité possèdent des aptitudes exceptionnelles. Le raton laveur peut presque tout manger et possède un sens du toucher très développé. Les souris de ce champ ont compris que l'union faisait la force. Leur rapidité, leur capacité à se cacher et leur nombre ont fait le reste pour garantir leur survie. Mais la plupart de ces animaux ne vivront pas très vieux. L'Arctique abrite le renard polaire et le renard roux, qui doivent se battre côte à côte. Presque tous les continents hébergent ce survivant piquant, qui adore les fruits et sait se défendre. Et le plus vieux des continents une collection unique d'animaux lancés dans leur course pour la vie dès que le soleil se couche. Sous-titrage MFP.