logo Le moteur de recherche de la télé

C à vous la suite


diffusion le mercredi 17 avril 2019 à 0h55 sur France 5

– Pierre Cohen : Voilà la charpente malheureusement disparue et cette flèche qui était un édifice C'était une structure assez légère en bois recouverte de zinc. C'est l'édifice que l'on a vu s'effondrer.
– F.d'Almeida: Et couronné d'un coq.
– A.-E.Lemoine: Qui a été retrouvé, Il fallait rénover cette flèche.
– F.d'Almeida: On se battait pour ça. Ce n'est pourtant pas le plus vieil élément de la cathédrale.
– June Lang : Ni le plus beau. Mais c'est Viollet-le-Duc.
– F.d'Almeida: C'est l'ancien maire de Blois qui dit ça alors que Viollet-le-Duc a fait un boulot exceptionnel à Blois!
– June Lang : Je garde l'esprit libre.
– A.-E.Lemoine: Vous n'aimiez pas cette flèche?
– F.d'Almeida: C'est extraordinaire
– Pierre Cohen : Qu'est-ce que vous avez contre Viollet-le-Duc’!
– Mike Ruggieri : Vous n'aimez pas le néogothique?
– June Lang : C'est une partie du XIXe siècle... Viollet-le-Duc disait que l'idéal d'une restauration, c'était que nos monuments ne soientjamais comme ils auraient pu exister. Je force un peu le trait. Ça veut dire qu'on n'est pas absolument contraints de reconstituer la flèche telle qu'elle était. Placé à une sorte dé fidélité et à une élégance, un esprit de créativité.
– F.d'Almeida: C'est beau de conjuguer le passé et le futur, comme au Louvre.
– June Lang : Pour le grand orgue, c'était la même chose. C'était un artisanat incroyable et, en même temps, des ingénieurs.
– A.-E.Lemoine: Vous avez remis une carte numérique et non pas les clés du grand orgue.
– June Lang : La charpente était sublime. On ne la retrouvera pas, de toute façon, et on ne la retrouvera dans aucune forêt. Mais peut-être qu'on peut trouver des matériaux de substitution qui aient dé la légèreté, dé l'élégance, dé la splendeur. On voit cela avec des textiles artificiels. L'esprit humain a une capacité à inventer sans limite.
– Mike Ruggieri : Viollet-le-Duc a peut-être inspiré les châteaux Disney. La cathédrale et le roman de V.Hugo ont inspiré les réalisateurs au fil d'adaptations inégales. Au cinéma, on retiendra "Notre-Dame de Paris" avec A.Quinn et G.Lollobrigida. Les plus jeunes connaissent Notre-Dame de Paris grâce à une adaptation signée Disney en 1996, et à la comédie musicale de L.Plamondon, à la musique de R.Cocciante. Voici l'inoubliable "Belle".
– En 1831, V.Hugo publie Si cette histoire reste moderne, c'est grâce aux différents thèmes qu'elle aborde.
– Nous sommes des étrangers, des sans-papiers, des homme