logo Le moteur de recherche de la télé

Un match meurtrier

Rex


diffusion le mercredi 17 avril 2019 à 13h55 sur France 3

capture
– Je m'étais préparée au pire, mais pas à ce genre de choses. Ces matchs interminables. Cris de supporters. *Annonces d'aéroport.
– Un instant, monsieur. Bonjour. Votre passeport.
– On m'a déjà contrôlé à l'aéroport.
– Nous sommes en alerte rouge à cause du championnat d'Europe. C'est votre véhicule, M. Serkan Cerkes ?
– De location. Je vous dépose en ville ?
– Merci, mais je travaille.
– Je suis footballeur.
– C'est bon. Allez-y.
– Au revoir.
– Moi aussi. *-J'ai un truc pour toi.
– On se voit sur le terrain. Salut, papa.
– Salut, Florian. Alors ? Qu'en pense le médecin ? Il t'a dit autre chose ?
– Non. Ça ne s'arrange pas.
– Serkan, mon fils chéri.
– Ma petite maman. Tu m'as manqué.
capture
– Bienvenue.
– Ça va ?
– Oh ! Quand tu es là, je vais toujours bien. Je suis heureuse que tu sois rentré à Vienne. Ils ont été méchants avec toi en Espagne ? C'est une honte de traiter mon fils comme ça.
– Ce sont des ragots.
– Un jour, tu rejoueras là-bas.
– Que disait toujours l'entraîneur ?
– Quand on ne peut plus revenir à un partout, il faut foncer. Comment va ta blessure ?
– Ça ne s'améliorera pas.
– Oui. On y arrivera.
– Et moi alors, tu ne me salues pas ?
– C'est le meilleur pour les exercices de muscu. Ça t'aidera.
– Merci, Serkan.
– On fait quoi ?
– On va voir les vieux amis.
– Si tu veux mon avis, les vieux amis, ils n'existent plus. Cris des supporters de foot. Des revenants !
– Comme d'habitude, s'il te plaît.
– Est-ce que
– Il fait ses paris dans le bureau.
– D'accord. Où il a eu l'argent pour parier, ce glandeur ?
– 500 sur la victoire.
– Tu n'as pas peur, Bauer. Mais c'est ton argent.
– Ils vont gagner.
– Mais oui.
– Tu verras ce que je te dis.
– Continue. Je t'en prie.
– Comment tu sais que j'étais là ?
– Les pourris ne changent jamais de trou.
– Et alors ? Qu'est-ce que tu veux ? Tu veux me parler ? Le super champion espagnol veut me parler. Un naze de ton espèce, ça ne parle pas avec un petit footeux. Tu ne sais faire que ça. C'est pour ça qu'ils t'ont viré de l'équipe.
– Tu es la honte du foot.
– Toi, tu peux parler ! Tu t'es battu partout et tu as empoché du blé.
capture