logo Le moteur de recherche de la télé

Météo à la carte


diffusion le mercredi 17 avril 2019 à 13h00 sur France 3

capture
– Dans toute la France, les professionnels se mobilisent pour lutter contre le gel qui peut faire encore son retour...
– Toutes les bonnes volontés sont mobilisées en Côte-d'or pour allumer bougies et braseros le long des parcelles de vignes à cause du La nuit, les viticulteurs organisent cette opération de brûlage.
– Le principe est de faire un écran de fumée avant que les premiers rayons de soleil arrivent. On atteint les températures négatives, le bourgeon va être pris dans le gel et le soleil va faire un effet loupe.
– Mêmes paysages étonnants au petit matin dans le Val de Loire. Les viticulteurs sont aussi sur le qui-vive. Après avoir allumé feux et bougies, ils attendent l'intervention exceptionnelle d'hélicoptères.
capture
– Différentes sondes vont être placées tout le long du parcellaire et il y a des équipiers au sol. Ces sondes vont leur donner des informations de températures et du coup on connaît les endroits les plus critiques grâce à cette technique. On va renvoyer l'air qui se retrouve un peu plus haut que l'hélicoptère pour renvoyer la chaleur au sol.
– Autre solution: une station météo connectée comme celle installée dans l'Yonne.
– On a la possibilité de connaître le risque de gel avec l'évolution de la chute des températures pendant la nuit ce qui permet par le biais d'alerte d'être au courant avant et d'aller protéger les
– Une centaine de stations connectées sont en train d'être installées dans tout le vignoble bourguignon. Les méthodes les plus simples sont parfois les plus simples, comme les 400 bougies utilisées ici dans le vignoble du Muscadet.
– On a réussi à sauver une grande partie de la récolte.
– La filière de la vigne a conscience qu'il va falloir prendre des mesures face au dérèglement climatique.
– C'est de plus en plus compliqué à juguler. On peut imaginer des systèmes à effets antigel, comme avec des éoliennes pour réchauffer certaines parcelles. Il va falloir que notre filière s'adapte.
– Nouvelles technologies ou techniques à l'ancienne, les vignerons sont inquiets, ils continueront à scruter le ciel jusqu'au mois de mai.
capture