logo Le moteur de recherche de la télé

Morbihan, un archipel en Bretagne

Thalassa


diffusion le mercredi 17 avril 2019 à 0h50 sur France 3

– Pour les plus aguerris, il devient tapis volant. En surface, c'est un partenaire tout aussi incontrôlable. Eux aussi devront composer avec les subtilités de la petite mer. Le 27 mai, plus d'un millier de vieux gréements ont rendez-vous pour la Semaine du Golfe. A Mesquer, aux confins du Morbihan, une équipe de charpentiers s'y prépare depuis deux ans. Ils sont élèves de Skol ar Mor, l'école de la mer.
– C'est cool, on a les mains dans le bois.
– C'est par ici que l'eau peut entrer, donc il faut que ce soit ajusté.
– Une formation exigeante où se croisent tous les profils, où se transmettent un savoir et un savoir-faire. Acclamations. Quand l'été s'achève et que la Semaine du Golfe est déjà loin, la vie sur les îles reprend avec ses charmes et ses contraintes.
– Quand il y a les grosses vagues, que ça secoue, tu as peur un peu ?
– PourJules et Gabriel, le chemin entre l'école et la maison est une petite aventure. La famille vit sur l'île de Tascon depuis 5 générations. Un choix délibéré devenu très rare dans un univers majoritairement dédié au tourisme.
– Dans les autres îles, les personnes préfèrent spéculer au détriment de l'agriculture.
– Ce trésor entretenu au fil des générations n'en est pas moins fragile. Il y a 20 ans, en décembre 1999, le Morbihan a connu le pire. L'Erika, un supertanker, fait naufrage au large de la Bretagne. Le remorqueur Abeille Flandre le rejoint dans une mer démontée. A bord, le journaliste Hervé Hamon.
– Un bateau qui coule, c'est une mort.
– L'équipage se lance alors dans une manoeuvre désespérée.
– Le bateau dérivait sur Belle-Ile, et, si on n'intervenait pas pour le stopper, il allait se scratcher sur l'île et saloper tout le coin.
– Au matin de Noël, la marée noire envahit Belle-Ile-en-Mer. Pendant des mois, des milliers de bras vont nettoyer l'île. Vingt ans plus tard, personne n'a oublié.
– Dans le golfe, on dit qu'il faut se méfier de la tranquillité apparente. Depuis la nacelle, je tentais d'apercevoir le courant tant redouté des navigateurs. J'étais plutôt sereine. On est bien ici, au-dessus du golfe du Morbihan, on a l'impression que rien ne peut nous arriver, pourtant, sous cette apparente quiétude, se cachent ici les courants les plus violents d'Europe.