logo Le moteur de recherche de la télé

Morbihan, un archipel en Bretagne

Thalassa


diffusion le mercredi 17 avril 2019 à 0h50 sur France 3

– Un lieu unique qui rassemble les amoureux de la mer et les marins de tous horizons. J'aperçois Ronan, avec son bateau. Corne de brume. Salut, les gars ! Ça gaze ? On a été jouer à l'extérieur. Ça bougeait un peu. C'était cool. Là, on est venus au calme, dans les courants.
– Je suis content d'être là. Je dois être un peu contemplatif, mais plus ça va, plus je l'aime ! Pourtant, je le connais depuis que je suis petit, ce golfe. J'ai l'impression d'être à ma place, ici. Je n'ai pas envie d'être ailleurs. C'est ce que je pourrais dire pour résumer.
– Après des heures de navigation dans les courants du golfe, après nous avoir livré certains secrets de cette baie singulière, il est temps pour Ronan Le Borgne de retrouver la terre ferme et les rivages de son île préférée, l'île de Berder, et sa vue imprenable sur la Jument. La mer est presque pleine. Corne de brume du bateau.
– Le soir, on réentend le bruit du courant, quand les bateaux sont rentrés. Il y a un bon sentiment, en fin de journée. Quand ça se calme, c'est hyper agréable. C'est le plus bel endroit du monde. Ce n'est pas pour rien que les hommes préhistoriques avaient fait leur tumulus ici. Ils ne prenaient pas les pires endroits ! ce sont aussi les courants qui façonnent l'immense vasière.
– Allez, on y va !
– A marée basse, un précieux butin est accessible pour ceux qui en ont la volonté et la force physique. C'est le cas de François, pêcheur de mollusques depuis 20 ans, et Isabelle, qui l'a suivi dans sa passion.
– Je mets les sabots et je t'aide à pousser. C'est le même principe que les raquettes. On augmente la surface de contact, donc de stabilité.
– C'est pour ne pas s'enfoncer ?
– Ça peut allerjusqu'en haut des cuisses sur certaines zones.
– Ça fait office de crampons.
– On n'a pas peur de se salir!
– Je dois rapporter combien de kilos pour être crédible ?
– Pour que ce soit viable pour toi,
– Pour pouvoir en vivre, et avec une certaine rigueur. C'est-à-dire tous les jours.
– Là, il y a une éclaircie, mais quand il pleut à verse, vous y allez aussi ?
– On peut venir par tous les temps.