logo Le moteur de recherche de la télé

Je t'aime, etc.


diffusion le mercredi 17 avril 2019 à 15h10 sur France 2

– Il y a aussi la question de la confiance. Avez-vous encore suffisamment confiance en votre petit copain? Quand on envoie un message, on envoie une trace. Après, ça peut être utilisé dans n'importe quel contexte. Avec une photo ou une vidéo, ça peut vraiment être dangereux. Il faut être très prudent. Suivez votre intuition. Si ça ne vous plaît pas en ce moment, c'est tout simple de l'exprimer. Si vous ne répondez pas avec autant d'ardeur que lui, il finira par comprendre. Dites-vous que c'est maintenant et que, dans votre vie de femme, plus tard, vous aurez peut-être de nouveau envie de le faire. Avec les sextos, il faut être extrêmement prudent, être avec quelqu'un de confiance, ne jamais montrer son visage et ne pas pouvoir être identifié. On ne sait pas ce que la personne peut faire avec.
– D.Burki: Merci beaucoup. On parlait d'addictions ou de phobies. Nous, c'est S.Gusman qui nous angoisse. Il arrive avec des pancartes. Pendant qu'on enregistre l'émission, Stan glane des informations sur nous et les détourne souvent. Il les utilise contre nous. Bonjour et bienvenue.
– Janane Boudili : Il est addict au vice.
– D.Burki: C'est trop sympa. Ouais! Ce n'est pas moi!
– Janane Boudili : J'ai besoin de ma bouche.
– D.Burki: Je suis désolée, encore une fois.
– Janane Boudili : Ici, c'est incroyable.
– Caroline Diament : Elle était bien, cette rubrique. Elle était courte!
– D.Burki: Normalement, c'est toujours moi.
– Aram Manoukian : Moi aussi.
– S.Gusman: A part Daphné, tout le monde en aura aujourd'hui. On aime bien les animaux, dans cette émission. On en parle tous les jours.
– D.Burki: C'est vrai.
– S.Gusman: On a le roi de la jungle, en plateau. Dédé en a marre de déclarer son entrejambe arme blanche à la douane et il a décidé d'agir.
– Aram Manoukian : Je voudrais faire une réduction du pénis. Ça coûte combien?
– D.Burki: Mais il n'est pas possible!
– S.Gusman: Heureusement, Janane a une solution.
– Janane Boudili : Tu fais une cravate avec ton pénis.
– D.Burki: Pourquoi?
– Aram Manoukian : On peut remettre ça dans le contexte?
– D.Burki: Non. Il y a un contexte?