logo Le moteur de recherche de la télé

Ça commence aujourd'hui


diffusion le mercredi 17 avril 2019 à 13h55 sur France 2

– C'est là que j'ai eu une suspicion de maltraitance physique. J'ai été confronté à 2 cas de maltraitance physique en tant que directeur. On ne peut pas dire que ce soit marginal. Il faut rendre hommage à une immensité de soignants qui font un travail magnifique, mais il y a des moutons noirs et il faut absolument les traquer. La nuit, on ne sait pas ce qu'il se passe exactement de 20h à 7h du matin. J'étais le Hercule Poirot de la maltraitance carj'y allais la nuit. Au début, je dormais dans l'EHPAD carj'étais loin de mon domicile. Comme je m'ennuyais et je me réveillais, à cause des appels. Les personnes âgées dorment mal, elles ont peur la nuit, donc elles appellent. Il y a des gens qui dorment mais s'il y a 30 personnes qui appellent, il n'y en a que 2 qui peuvent répondre. C'est là qu'intervient la maltraitance. Soit on ne répond pas aux sonnettes. J'ai eu une aide-soignante qui allait voir les résidents et qui leur disait d'arrêter de sonner car elle voulait passer une nuit tranquille.
– EBollaert: Vous avez vu ça,
– Oui, j'ai travaillé de nuit.
– J'ai même vu des aides-soignantes qui enlevaient les piles de leur boîtier pour ne pas avoir l'appel.
– Vous n'imaginez pas. J'ai fait 3 ans de nuit dans une petite maison de retraite. Il y avait 70 résidents et j'étais toute seule.
– EBollaert: Comment est-ce possible qu'on imagine qu'une femme gère 120 résidents...
– Je peux vous donner un cas particulier d'un résident qui était malade, il faisait une occlusion. J'ai appelé son médecin. Il m'a dit qu'il Je lui ai dit: "Pour moi, c'est une occlusion." Il m'a répondu: "Maintenant, vous êtes médecinî". Je lui dis que je suis aide-soignante mais que je passe plus de temps que lui auprès d'eux. Je pense que je suis capable de reconnaître ça. Je lui dis de ne pas venir et que j'allais appeler les pompiers. Du coup, il est venu. Le résident a été hospitalisé, occlusion, et malheureusement il ne s'en est pas sorti. J'étais toute seule. Je faisais 4 rondes par nuit. Il n'y a qu'une seule fois où j'ai eu une résidente qui a dormi par terre.