logo Le moteur de recherche de la télé

Journal 13h00


diffusion le mercredi 17 avril 2019 à 13h00 sur France 2

capture
–  Parmi les volontaires, le Dr P.Meyvaert. Il peut être contacté directement par la plate-forme pour prendre en charge une urgence non vitale.
– Je reçois un SMS sur mon smartphone. Ce sera une consultation au cabinet ou une visite à domicile.
– Selon lui, les généralistes pourraient prendre en charge plus rapidement les urgences non vitales.
– Quand un patient m'appelle en matinée ou dans l'après-midi, et qu'il y a un réel motif de consultation, je me débrouille toujours pour le voir dans les 2 ou 3 heures qui suivent.
capture
– L'accueil téléphonique du 116 117 n'est actif que la journée, en semaine. En dehors de ces horaires, les urgences restent la seule alternative.
– M.-S.Lacarrau: Un vaste programme sera lancé cet après-midi pour lutter contre la mortalité à vélo sur la route. Elle a augmenté de 22 % entre 2010 et 2016. Le gouvernement veut cibler les enfants, et précisément les élèves entre 6 et 11 ans.
– A contresens, sur le trottoir... Chaque jour, les incivilités des cyclistes et les comportements à risque se comptent par dizaines. Ces attitudes peuvent parfois agacer. S'ils se croient tout permis, c'est peut-être parce que l'apprentissage du vélo ne se résume qu'à une idée: tenir sur 2 roues. C'est suffisant pour les parents.
– Comment ont-ils appris à faire du vélo?
– On a acheté les vélos. On a commencé par la draisienne.
– Du jour au lendemain, il est monté sur un vélo à pédales. On lui a enlevé les roues et il a appris seul en 5 minutes.
– Faire du vélo est une chose, mais rouler en sécurité en est une autre. Le gouvernement a décidé de renforcer l'apprentissage. Les enfants de 6 à 11 ans pourront bénéficier de 10 heures de cours. Objectif: acquérir les bases pour rouler en sécurité sur la voie publique.
– Au passage piéton, tu mets le pied par terre.
capture