logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin (suite)


diffusion le mercredi 17 avril 2019 à 9h10 sur France 2

– L'étendue des utilisations est vaste. Ici, vous avez un exemple parlant. Ce sont des tuyaux d'alimentation en eau potable. Ici, vous avez un tuyau qui est faux. Il n'y a pas de réponse du lecteur. Ici, il est vrai. C'est important de pouvoir les identifier et garantir à l'utilisateur que son eau sera potable. Ici, on a des capsules pour les spiritueux ou pour des alcools comme la bière. Il y a beaucoup de contrefaçons sur ces produits. L'objectif des produits marquants codés est de pouvoir authentifier les vrais des faux. Nous fournissons les industriels, les détenteurs de marque ou les gouvernements.
– L.Beauvillard: Prochainement, les paquets de cigarettes seront marqués avec ce produit pour éviter la fraude et la contrebande. Concernant les manifestations, le marquage ne pourra attester que de la présence d'un individu à un moment donné. Pour prouver sa culpabilité, il faudra d'autres éléments.
– Laurent Bignolas : Une innovation assez incroyable. Petite balade autrichienne Quand on dit Vienne, on pense Danube, Mozart, Schubert, Freud et j'en passe. Strauss, bien sûr, qui illustrait cette musique. Vienne rend hommage aujourd'hui à des femmes que l'art n'a pas oubliées mais nous peut-être un peu.
– Myriam Seurat : Effectivement. Un bon nombre d'expositions fleurissent autour du thème de la femme. C'est un peu la revanche des femmes artistes. Dans de nombreux musées nationaux, même en France, seules 20 % des artistes sont représentées dans les collections. Il fallait rétablir un certain équilibre. C'est un monde dominé par les hommes. C'est un déséquilibre dénoncé Depuis quelques années, on commence à remettre au goût du jour ces femmes artistes qui ont été oubliées, que ce soit en France ou à l'étranger, comme en ce moment, au musée du Belvédère, à Vienne. On remet ces femmes à la une de l'actualité. Ce sont des femmes du siècle dernier qui ont réussi à se faire une petite notoriété Elles ont eu un parcours semé d'embûches. On interdisait l'accès aux écoles d'art aux femmes en Europe. Je vous propose de découvrir cette exposition.