logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin (suite)


diffusion le mercredi 17 avril 2019 à 8h10 sur France 2

–  C.Bouteloup: Il est de Marseille.
– Kad Merad : Oui. Il est émouvant, de toute façon. Surtout, il a une qualité d'acteur que j'ai rarement vue chez des enfants. Et Dieu sait si j'ai tourné avec des enfants!
– Laurent Bignolas : Votre père a vu le film?
– Kad Merad : Pas encore, je pense. Il va sûrement y aller ce matin.
– Charlotte Bouteloup : Ce qui m'a plu, c'est que derrière la comédie, il y a un côté très girl power. les hommes qu'elles désirent et elles les jettent comme des chaussettes quand elles n'en veulent plus. Ça fait du bien de voir des films avec des messages comme ça au cinéma.
– Kad Merad : Tout d'un coup, c'est l'homme qu'on regarde, qu'on siffle, qu'on dévisage du regard. C'est l'homme objet. On l'a pas fait exprès. Si, on a fait exprès! Tu as raison, Laurent.
– Charlotte Bouteloup : A un moment dans votre film, on demande à votre personnage quel est le secret de son bonheur. Quel est votre secret à vous pour être heureux dans votre métier d'acteur?
– Kad Merad : De l'amour et beaucoup de plaisir, de plaisir au travail.
– Charlotte Bouteloup : Un mot sur les Oscars. Vous avez présenté les César mais vous étiez aux Oscars.
– Kad Merad : C'est un moment formidable de partir le lendemain des César. On a pris l'avion directement le matin pour aller aux Oscars. On est au milieu... C'est hallucinant. On ne pouvait pas accéder à beaucoup d'endroits parce que c'est très protégé. On est là et en même temps, on n'est pas là. Je ne sais pas comment vous dire. Un peu comme Vianney! T'es où? C'est un peu Vianney aux Oscars. mais j'étais pas là...
– Laurent Bignolas : Vous avez un talent d'imitateur et de chanteur. On a demandé à AJaffray de passer vous voir. Il a une boîte à surprises.
– AJaffrayz C.Maé, c'est un peu le fils de Kermit la Grenouille Il chante comme ça.
– Kad Merad : Je ne pourrai pas aller sur ce terrain-là, c'est un copain.
– AJaffrayz Voici un petit sampleur. Il faut laisser son doigt appuyé pour écouter.
– Kad Merad : Je commence par le premier. JUSÎ a gigolo...
– AJaffrayz C'est vous qui chantez.
– Kad Merad : C'est génial, ce truc.
– AJaffrayz Le deuxième, il est en lien avec le premier.