logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin (suite)


diffusion le mercredi 17 avril 2019 à 8h10 sur France 2

– Il va voir le pro des gigolos, très drôle dans le film, c'est T. Lhermitte. Nous avons posé quelques questions à O.Baroux. Il nous parle notamment du tournage et de sa collaboration avec vous. Il a une question également pour vous. Bonjour, Olivier.
– Olivier Baroux : Bonjour.
– Charlotte Bouteloup : L'humour du film américain, il était un peu plus trash ou pas?
– Olivier Baroux : Nous, on trouvait que ça manquait un peu de tendresse et d'humanité. C'était vraiment le gag pour le gag. C'était assez trash, assez dur. On voulait rajouter un peu de tendresse. On voulait être émus un peu par cette famille. Dans la version américaine, pas du tout.
– Charlotte Bouteloup : Un tournage sur la Côte d'Azur, dans de jolies maisons, avec des piscines bleu azun
– Olivier Baroux : C'est dingue. Je n'avais jamais vu des maisons comme ça. Ce sont des maisons en moyenne à 80 millions d'euros.
– Charlotte Bouteloup : Incroyable.
– Olivier Baroux : Des héliports, des salles de sport, des salles de cinéma, 15 chambres, 15 salles de bains, c'était fou. Ce qui est fou, c'est de se dire que des gens les louent pour le cinéma. J'ai compris que ce qui les faisait kiffer, c'était d'avoir leur maison dans un film.
– Charlotte Bouteloup : Elle était comment, l'ambiance, sur le plateau?
– Olivier Baroux : On rigole mais on travaille. Après, on se lâche énormément le soir.
– Charlotte Bouteloup : C'est ça!
– Olivier Baroux : Je préfère vous dire qu'à 21h30, tout le monde est couché.
– Charlotte Bouteloup : Ah oui! Gros lâchage!
– Olivier Baroux : On se lève très tôt. On se lâche de 19h à 21h. On a fait une grosse fête et on s'est couchés à minuit!
– Charlotte Bouteloup : Enorme!
– Olivier Baroux : En se levant à 5h30 du matin...
– Charlotte Bouteloup : A qui le dites-vous. Au fur et à mesure des années et des collaborations, en quoi Kad
– Olivier Baroux : Il s'améliore à chaque fois. Il est professionnel. C'est son métier. Il adore ça. C'est sa passion. Il est très juste. On a de moins en moins besoin de discuter. Un regard suffit. Même lui s'autodirige. Pour le film, je lui ai demandé de prendre 12 kg. Il a pris 12 kg, mais il ne m'a pas dit comment il les avait pris. J'aimerais que tu me dises quel menu t'a fait prendre 12 kg pour le film.