logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin (suite)


diffusion le mercredi 17 avril 2019 à 7h10 sur France 2

– Il y a 4 ans, cet architecte a réalisé le plan détaillé de la charpente.
– C'est une mise en oeuvre lourde et complexe. Techniquement, ce sera compliqué de reconstruire à l'identique.
– Le chantier de la reconstruction est lancé solennellement par le président.
– Emmanuel Macron : Nous rebâtirons la cathédrale plus belle encore. Je veux que cela soit achevé d'ici 5 années. Nous le pouvons.
– 5 ans, un objectif ambitieux. Selon les professionnels des monuments historiques, cette restauration pourrait durer près de 15 ans et coûter plusieurs centaines de millions d'euros. Depuis l'incendie, les promesses de dons affluent. Elles dépassent déjà les 800 millions d'euros.
– Sophie Le Saint : Direction l'Elysée, où on retrouve C.Tixier. Bonjour. Comme chaque mercredi, le Conseil des ministres va se tenir à 10h ce matin. Un Conseil des ministres particulier car il sera entièrement consacré à Notre-Dame...
– C.Tixier: Oui. E.Macron devrait consacrer l'intégralité de ce Conseil des ministres à l'incendie de Notre-Dame, avant la réunion de lancement de la souscription nationale. L'une des idées qui devrait être débattue aujourd'hui concerne la réduction d'impôt accordée aux dons. La loi accorde 66 % aux particuliers et 60 % aux entreprises. La procédure consistant à considérer le monument comme trésor national ne s'applique qu'aux entreprises.
– Sophie Le Saint : Merci. France 2 consacrera une grande soirée de solidarité à Notre-Dame. Un concert sera diffusé samedi soir, présenté par S.Bern. Autour de lui, des animateurs et des journalistes de France Télévisions, ainsi que de nombreux artistes mobilisés. Un appel aux dons sera lancé pour la reconstruction de la cathédrale de Paris.
– Laurent Bignolas : A tout à l'heure. Notre-Dame est dans le coeur des Français et de la France. C.Roux reçoit le ministre de la Culture.
– C. Roux: Bonjour. Je reçois F. Riester. Le président de la République, hier soir, lui a lancé un défi: reconstruire la cathédrale en 5 ans. 5 ans, c'est court.
– ERiester: Oui. C'est une belle ambition pour Notre-Dame de Paris. Il faut se donner l'ambition, une ambition qui, certes, est volontariste, mais c'est la définition de l'ambition. Les Français ont une telle envie de retrouver Notre-Dame de Paris. On va mobiliser toutes les énergies, tous les savoir-faire, tous les donateurs, toutes celles et ceux qui vont contribuer par leur talent ou par leurs dons à la reconstruction de Notre-Dame.
– César Roux : Le chef de l'Etat a dit: "Faire une cathédrale plus belle encore". Il faut reconstruire Notre-Dame à l'identique? Faut-il qu'elle ait un peu de cette part de XXIe siècle?
– ERiester: Elle en portera forcément. Un certain nombre d'éléments de structure, notamment la charpente, sont partis en fumée. Il y aura notamment des techniques nouvelles, peut-être des matériaux nouveaux. Nous avons tous les éléments pour la rebâtir à l'identique, tant dans les matériaux que dans la structure architecturale. Ce seront des choix qui seront faits par les architectes et spécialistes.
– César Roux : Qui décidera?
– Franck Riester : Les homme