logo Le moteur de recherche de la télé

Journal 07h00


diffusion le mercredi 17 avril 2019 à 7h00 sur France 2

–  Soudain, les chants religieux sont interrompus par la clameur de la foule. Des applaudissements pour rendre hommage aux pompiers qui ont sauvé Notre-Dame des flammes.
– N.de Rincquesen: On en revient à l'enquête. La piste accidentelle reste privilégiée par les enquêteurs. Les auditions doivent se poursuivre aujourd'hui. Selon certains témoins, le feu aurait éclaté à l'angle de la flèche, côté Seine.
– Johanna Ghiglia : Selon des témoignages, le foyer serait parti de la base de la flèche. Les enquêteurs, depuis lundi soir, travaillent pour faire toute la lumière sur les circonstances de l'incendie. Près de 30 personnes ont déjà été entendues. Il s'agit d'ouvriers, de charpentiers et de personnel de la cathédrale. Les enquêteurs cherchent à savoir dans quelles circonstances l'incendie s'est déclaré. Pour cela, ils sont une quarantaine d'enquêteurs à être mobilisés. Autre information, communiquée par Le Parisien, l'alarme incendie se serait bien déclenchée mais aurait indiqué un mauvais endroit.
– N.de Rincquesen: 50 enquêteurs sont mobilisés pour déterminer l'origine du sinistre. Des investigations historiques menées grâce à des outils et des techniques de travail inédites.
– C'est un travail minutieux qui attend les enquêteurs. Les experts de la police scientifique vont réaliser des prélèvements sur les lieux Ce travail n'a pas encore commencé en raison des restrictions d'accès au bâtiment. La structure est fragilisée. Il faut d'abord sécuriser le site et ses abords. Les enquêteurs ont néanmoins recueilli des informations précieuses, lundi soir, aux côtés des pompiers, des informations sur le développement du feu. Mais aujourd'hui, la tâche s'avère particulièrement complexe. A l'intérieur, tout a été dévasté. Une scène détruite, mais aussi modifiée par le passage des pompiers et des secours. Les enquêteurs s'apprêtent à réaliser un travail colossal et méthodique pour reconstituer un à un les éléments du puzzle. L'objectif est aussi de décortiquer les moindres faits et gestes qui ont précédé l'incendie. La police judiciaire a déjà mené les 1res auditions des ouvriers.