logo Le moteur de recherche de la télé

Enquête sur le business de l'anti-stress

Tout compte fait


diffusion le mercredi 17 avril 2019 à 1h25 sur France 2

–  Non, les médicaments en dernier recours. Je ne suis pas contre, c'est bien que les médicaments existent, mais en dernier recours.
– Consommer des plantes pour entretenir sa bonne santé et se sentir mieux, une tendance forte qui ne se limite pas à de simples cueillettes mais qui est devenue un business de taille. Dorénavant, toutes ces plantes, on les trouve en pharmacie et même en grande surface au rayon phytothérapie. Séchées pour être consommées en tisanes mais aussi sous forme de gélules et de compléments alimentaires. Comptez en moyenne une quinzaine d'euros pour une cure d'un mois. Ce marché a explosé ces dix dernières années. Selon nos estimations, il atteindrait un milliard d'euros de chiffre d'affaires annuel. Il faut dire que près de deux Français sur trois déclarent avoir confiance en cette médecine douce par les plantes. Et les produits anti-stress sont parmi les plus prisés.
– Je consomme des plantes pour mieux dormir.
– Des choses à base de passiflore pour se détendre...
– J'utilise de l'aubépine parce que je suis étudiante et cela calme mon stress.
– Comment fonctionnent les industriels qui se sont spécialisés sur ce secteur? Leurs médicaments sont-ils vraiment efficaces pour lutter contre l'anxiété? Pharmaciens, herboristes, qui est de meilleur conseil alors que ces produits pourraient être dangereux s'ils sont mal utilisés? Les plantes, nouvelles armes du business contre le stress. Signe du dynamisme de ce marché, il a donné naissance en quelques années à un poids lourd français. Dans l'arrière-pays varois, nous voici chez Arkopharma, numéro 1 du secteur avec de 196 millions d'euros. Le premier trésor de l'usine, c'est son stock. Il y a ici 150 tonnes de plantes séchées. Des marchandises sur lesquelles veille jalousement Claude Alziar, responsable des achats.
– Ici, on a de l'artichaut qui vient du Maine-et-Loire.
– Si un quart de leurs fournisseurs est français, le reste des produits vient des quatre coins du monde.
– De la vigne rouge qui vient d'Espagne... Là, vous avez le maté qui vient du Brésil.