logo Le moteur de recherche de la télé

Lève-toi et marche 2


diffusion le mercredi 17 avril 2019 à 0h25 sur France 2

– Non, pas trop.
– Vous êtes restés potes, Brice, avec Pimpin ?
– Ouais, on est restés amis.
– Il vient souvent ici. Il va acheter une maison dans le coin.
– C'est un peu mon 2e chez-moi.
– C'est sa chambre !
– Voilà, ici, c'est ma chambre !
– Quand je fais visiter aux gens, pas la chambre d'amis !
– C'est vrai ?
– Toujours !
– Depuis son accident, la vie matérielle de Brice a bien changé. Il a acheté cette maison de 200 mètres carrés, à l'indemnisation des assurances.
– Voilà la piscine.
– Il n'a plus besoin de travailler. Du coup, c'est devenu une vraie fée du logis ! On va aller mettre la bête en charge. Je suis maniaque de fou !
– Ça y est ?
– La journée commence.
– Le Pimpin s'est enfin levé I
– En plus, il fait beau !
– Tu nous amènes le soleil ! On a été méchants avec toi, on t'a dit: "Tu nous as ramené la flotte de Normandie".
– Il y a le ciel bleu, le soleil !
– Tu n'as pas ramené la Normandie !
– Tu fais le tiramisu ?
– Ouais.
– Ce soir, on va se régaler !
– Ah oui, il va être bon !
– Il est bon à marier !
– Top ! Il manque une femme, ici. J'ai mon Pimpin, mais...
– On est trop d'hommes !
– Il a les cheveux un peu bleus, il fait des trucs bizarres, mais ce n'est pas une femme.
– Non, je suis un petit peu...
– C'est le fauteuil, tu penses, qui t'empêche de trouver l'amour ?
– Pas du tout ! Non, j'ai mes critères bien particuliers et je suis... je suis un difficile, c'est tout. Mais un jour, je trouverai.
– Et toi, tu as trouvé l'amour ?
– Non, pas encore ! Si tu me vois, l'amour est ici !
– L'amour se passe à Périgueux !
– Je suis sympa, je sens bon, je n'ai pas un Gibaud bleu tout le temps !
– Quand on est blessé à la moelle, la sexualité est bien abîmée, on a tous des soucis à ce niveau-là. Brice n'a plus d'érection ni d'éjaculation. Les médicaments ne marchent pas terrible. Et Brice est insensible sous le nombril.
– Je n'ai pas la sensation, mais il y a d'autres choses.
– Il n'y a pas que la pénétration.
– Non, non ! J'ai développé des parties de mon corps qui... Qui font du bien quand on y touche et puis voilà, c'est du tactile. J'étais tactile avant, je le suis encore plus maintenant.