logo Le moteur de recherche de la télé

Lève-toi et marche 2


diffusion le mercredi 17 avril 2019 à 0h25 sur France 2

– Depuis l'accident, ils partagent beaucoup de choses ensemble, elle est même venue passer quelques jours avec lui en Thaïlande.
– La maison est vraiment reposante.
– D'accord.
– Elle est vraiment nickel.
– Non mais ça va.
– C'est l'histoire d'une nuit.
– Fatigué ?
– Un peu. Je vais dormir 2 ou 3 heures, ça va repartir.
– Oui.
– C'est lié à ton handicap ? Avant, je faisais une journée de 7 h à 4 h du matin sans rechigner.
– Et il allait au boulot le lendemain !
– C'est un petit vieux, maintenant.
– Un petit papy handicapé. Il ne faut pas trop le bouger. Devant son feuilleton, avec sa bière et point barre.
– Je t'en mets sur la tête ?
– Elle est très froide ! Ça fait du bien ?
– C'est bon.
– Petit coup de chaud ?
– Ouais. Ça fait du bien, hein !Voilà !
– C'est bon ?
– Nickel.
– Tu as des problèmes pour réguler ta température ?
– Ouais, les pores de ma peau ne s'ouvrent et ne se ferment plus. Tu es comme un lézard ! Et quand tu chauffes, tu restes chaud pendant des heures, avec cette sensation de chaleur désagréable. Quand tu as froid, pareil, tu mets 4 heures à te réchauffer.
– C'est lié à ta tétraplégie ?
– Oui, c'est lié à la tétraplégie. On s'habitue, on s'habitue.
– Je te referai une lessive ce week-end.
– Ça va, tête d'ail?
– Tu en as un autre ?
– Des petits coups de chaud, il en a régulièrement. Voyager en fauteuil, à la base, ce n'est pas simple. Alors en Thaïlande, vous imaginez. Mais rien ne l'arrête ! D'ailleurs, il a une petite envie. Pas le genre de truc que font tous les tétraplégiques. Un défi qu'ilveut partager avec son frère, Lucien. Une plongée sous-marine avec bouteilles. Merci !
– Marius, ce serait la première fois que tu plonges ?
– Ouais, à part avec palmes et tuba.
– Tuba et masque.
– On doit pouvoir communiquer sur certaines choses, sous l'eau, il faut le mettre en place. Il faut être capable de dire : "OK, tout va bien".
– En plongée normale, c'est ça.
– Je serai devant toi, je te demande.
– Je peux surtout faire des signes des bras, comme ça, comme ça. Je ne peux pas bouger les doigts. Mais les bras, je peux faire n'importe quel signe.