logo Le moteur de recherche de la télé

Le 20h le mag


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 20h35 sur TF1

capture
–  G.Bouleau: Bonsoir, Garance. On parle des travaux qui vont être entrepris pour reconstruire Notre-Dame. La reconstruction s'annonce titanesque.
– G.Pardigon: L'urgence aujourd'hui, c'est de protéger ce qu'il reste de la cathédrale. Et pour ça, les architectes des Bâtiments de France ont déjà la solution.
Ils veulent installer un échafaudage parapluie. Une sorte de sarcophage métallique qui va envelopper la cathédrale pour la protéger des intempéries. C'est une technique qu'on maîtrise, mais l'opération risque d'être tout de même périlleuse. La surface à couvrir est immense et les murs existants sont très fragilisés. Le moindre choc peut être fatal.
capture
– Gilles Bouleau : Les 2/3 du toit ont été détruits. La charpente, c'est le plus gros chantier à venir.
– G.Pardigon: Oui, et sur ce point, les architectes sont unanimes: on ne pourra pas reproduire à l'identique la charpente d'origine, une oeuvre du XIIIe siècle entièrement en bois.
Alors, ils envisagent de choisir d'autres matériaux, plus modernes, comme le béton armé, par exemple. Ce matériau a l'avantage de résister au feu. Autre possibilité: construire une charpente en métal, comme celle qui existe déjà à la basilique Saint-Denis. Tout ça va prendre du temps, sans doute 10 à 15 ans. Et le président de la République a promis 5 ans.
– Gilles Bouleau : Merci. Il y a presque un demi-siècle, une autre cathédrale française avait été ravagée par un incendie. C'était à Nantes. Cela s'était produit pendant des travaux. Il avait fallu de longues années pour que ce chef-d'oeuvre de l'art gothique retrouve sa forme originelle.
– C'était en 1972. La cathédrale de Nantes s'embrase. La toiture est complètement dévorée par les flammes. Des images restées gravées dans la mémoire de cet ancien pompier.
capture