logo Le moteur de recherche de la télé

Journal


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 20h00 sur TF1

– Mais ça n'est pas le temps aujourd'hui. Demain, la politique et ses tumultes reprendront leurs droits, nous le savons tous. Mais le moment n'est pas encore venu. Souvenons-nous plutôt de ces dernières heures, hier soir, cette nuit, ce matin. Chacun a donné ce qu'il avait. Des pompiers ont combattu au péril de leur vie avec héroïsme. Les policiers, les soignants étaient là, comme à chaque fois. Les Parisiens se sont réconfortés. Les Français ont tremblé, émus. Les étrangers ont pleuré. Les journalistes ont écrit, les écrivains ont rêvé, les photographes ont montré au monde ces images rêvées. Les riches et les moins riches ont donné de l'argent. Chacun a donné ce qu'il a pu, chacun à sa place, chacun dans son rôle. Je vous le dis ce soir avec force: nous sommes ce peuple de bâtisseurs. Nous avons tant à reconstruire. Alors oui, nous rebâtirons la cathédrale Notre-Dame plus belle encore. Et je veux que cela soit achevé d'ici 5 années.undefined
Nous le pouvons. Et là aussi, nous mobiliserons. Après le temps de l'épreuve viendra celui de la réflexion, puis celui de l'action. Mais ne les mélangeons pas. Ne nous laissons pas prendre au piège de la hâte. J'entends comme vous, je sais toutes les pressions, je sais en quelque sorte l'espèce de fausse impatience qui voudrait qu'il faudrait agir à chaque instant et dire les annonces qui étaient prévues à telle date, comme si être à la tête d'un pays n'était qu'administrer les choses et ne pas être conscient de notre histoire, du temps, des femmes et des hommes qui croient très profondément qu'il nous revient de changer cette catastrophe en occasion de devenir tous ensemble. En ayant profondément réfléchi à ce que nous avons été et à ce que nous avons à être, devenir meilleurs que nous ne le sommes. Il nous revient de retrouver le fil de notre projet national, celui qui nous a fait, qui nous unit. Un projet humain, passionnément français. Françaises, Français, et vous tous étrangers qui aimez la France et Paris, je veux vous dire ce soir que je partage votre douleur. Et je partage aussi votre espérance.