logo Le moteur de recherche de la télé

Journal


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 13h00 sur TF1

capture
– A cette heure de la nuit, il s'agit pour les soldats du feu de préserver la structure même du bâtiment. 18h30, les alarmes se sont déclenchées dans la cathédrale. Ces images ont été captées très tôt après le départ du feu. Seule de la fumée s'échappe du toit mais laisse déjà présager du grave incendie qui s'est déclenché plus tôt.
– Ce n'est pas vrai!
capture
– Il est là sans doute 19h ou à peine plus tard. La flèche est encore là, la toiture aussi. Sous tous les angles, la cathédrale s'embrase. Impuissants, les Parisiens se rassemblent. Et les pompiers s'activent. Entre 1 000 et 2 O00 personnes se trouvaient dans l'édifice. Une affluence normale à ce moment de la journée, pour assister à l'une des 5 messes quotidiennes. Tout le monde sera évacué par le personnel, qui a pratiqué des exercices d'évacuation récemment. Mais l'intervention massive des pompiers n'a pas permis de sauver la flèche de la cathédrale. Elle s'effondre avant 20h.
– Oh, là, là! Quelle horreur! Quelle horreur! Le brasier...
– C'est cette flèche qui est au coeur des travaux de rénovation et de sauvetage de l'édifice. Sur ces images amateurs tournées alors qu'il fait encore jour, c'est un spectacle de désolation qui s'offre aux Parisiens. Mais la cathédrale brûle encore. 400 pompiers sont partis à l'assaut des flammes. Avec le temps qui passe et des accès difficiles, la charpente se consume trop rapidement. Malgré les échelles, les nacelles et les bras élévateurs, l'incendie se poursuit. Les pompiers interviennent à l'intérieur du bâtiment.
Au milieu de la soirée, le porte-parole de la cathédrale a raison de s'inquiéter de l'état de la voûte qui protège le bâtiment. Cette photo prise un peu plus tard dans la soirée lui donne raison. Mais le trésor de la cathédrale a été mis à l'abri. Autour de l'île de la Cité, au travers des ruelles du vieux Peris, une vision irréelle d'un symbole qui a convoqué et réuni les Parisiens. Laïcs, croyants, Français, étrangers enchaînent les prières ensemble. Tous sont incrédules et stupéfaits devant ce spectacle de Paris défigurée, pour reprendre les mots d'un Parisien
– Je ne sais pas pourquoi je suis venu.
capture