logo Le moteur de recherche de la télé

Le monde en face


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 22h00 sur France 5

capture
– Généralement, ils n'ont pas le droit à la parole.
– On va parler des droits de l'enfant avec Hynd Ayoubi-Idrissi. Bonsoir. Vous êtes experte au comité des droits de l'enfant de l'ONU. Votre rôle est de surveiller la mise en oeuvre de la Convention par les Etats qui l'ont ratifiée.
On a vu dans le documentaire qu'en 2016 les services sociaux anglais ont été convoqués pour s'expliquer sur les maltraitances subies par les enfants placés. Depuis quand ce comité avait été alerté sur les dysfonctionnements de ces services?
capture
– Le comité a été alerté lorsqu'il a commencé à préparer le dialogue avec le Royaume-Uni. On a reçu énormément d'informations, de différentes parties prenantes, les ONG, un grand nombre d'entre elles, les institutions nationales des droits de l'homme, notamment les commissaires aux droits de l'homme et les enfants. Nous avons écouté les enfants. On a le rapport du gouvernement mais on écoute aussi les autres parties prenantes pour se faire une meilleure idée sur la réalité, comment est vraiment appliquée la Convention des droits de l'enfant, en vue d'avoir un meilleur dialogue constructif et demander à l'Etat partie ce qui ne va pas, notamment sur ce volet. Le documentaire l'a bien signalé, les experts de l'ONU ont vraiment mentionné que de plus en plus, ils sont alarmés par les retraits recrudescents des enfants de leur milieu familial.
– On va continuer à parler avec vous mais juste, on revoit un extrait du documentaire. C'est le témoignage de Régis qui, 3 mois après l'intervention des services sociaux et le placement de ses filles en foyer, a été carrément rayé de leur vie.
– Régis a tout tenté pour maintenir le contact avec ses enfants. L'une des rares fois où il a eu de leurs nouvelles, c'est grâce à une conversation téléphonique entre Mathilde, sa fille aînée, et l'une des journalistes qu'il a mobilisés. *-Allô? C'est Mathilde? *-Comment tu vas?
– C'est la dernière fois qu'un contact direct sera établi avec les filles de Régis. Depuis, leur père n'a reçu de leurs nouvelles que par le biais de dessins transmis par les services sociaux.
capture