logo Le moteur de recherche de la télé

Le monde en face


diffusion le mardi 16 avril 2019 à 22h00 sur France 5

capture
– L'ancien président qui a été là pendant 3 ou 4 ans, James Munby, l'avait un peu relâché. Il avait dit malgré tout qu'il était inadmissible que le public ne puisse pas savoir. C'est bien le seul. Il est parti à la retraite et celui qui l'a remplacé a immédiatement resserré l'étau.
– Victoria, bonsoir.
capture
– Bonsoir.
– Vous êtes anglaise, entraîneuse réputée de chevaux de course installée en France depuis 5 ans. Je raconte votre histoire. En 2010, au moment du divorce d'avec votre mari, vous avez révélé à la justice que votre fille de 6 ans vous avait raconté qu'elle subissait des agressions sexuelles de son père.
Son père disait que c'était faux. On ne VOUS a pas crue, on VOUS a accusée de ce qu'on appelle l'abus émotionnel. On reviendra sur ce terme. On vous a accusée d'avoir manipulé et influencé votre fille et on l'a confiée à la garde Est-ce qu'avant qu'on la confie à la garde de son père, ily a eu une enquête?
– Oui. Il y avait une enquête. Ma fille a fait un témoignage, des accusations. La police l'a crue mais l'équivalent du procureur de la République ici en France n'a jamais eu son témoignage. Mais en Angleterre, le tribunal des affaires familiales ne tient pas compte des faits. Le juge ne fait rien d'autre que suivre les consignes de l'autorité locale.
– Cette histoire est quand même hallucinante. Qu'il n'y ait pas d'enquête, c'est fréquent?
capture